Autoroutes: des péages moins chers pour les véhicules propres

Roulez jeunesse

Autoroutes: des péages moins chers pour les véhicules propres

Publié le :

Dimanche 28 Décembre 2014 - 12:00

Mise à jour :

Lundi 29 Décembre 2014 - 10:22
Selon une information du "Journal du Dimanche", le gouvernement envisagerait d'instaurer début 2015 des tarifs autoroutiers plus bas pour les véhicules "propres" au détriment des véhicules diesel. Une mesure qui ne devrait pas réchauffer ses relations avec les sociétés d'autoroutes.
©Eric Gaillard/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Voilà une information qui, si elle se confirme, ne devrait pas détendre les relations déjà houleuses entre le gouvernement et les sociétés d'autoroutes. Selon Le Journal du dimanche du 28 décembre, l'exécutif envisagerait de faire payer moins cher les péages aux véhicules "propres". Les tarifs diminueraient donc pour les conducteurs de voitures électriques, hybrides, ou ceux pratiquant le covoiturage. Une baisse qui serait contrebalancée par la hausse des prix pour les véhicules diesel, plus polluants.

Le JDD cite une source proche du gouvernement selon laquelle cette "tarification écologique" serait "cohérente avec la politique publique de développement durable et d'essor des véhicules électriques". L'arbitrage sur la question pourrait avoir lieu dès la première semaine de janvier.

Le bras de fer entre les sociétés concessionnaires d'autoroutes et Ségolène Royal avait déjà débuté mi-décembre. La ministre de l'Ecologie leur reproche en effet d'augmenter les prix plus vite que l'inflation, elle avait plaidé pour un gel des tarifs sur l'année 2015.

En octobre, elle avait dû revenir sur sa proposition d'autoroutes gratuites. "Une idée parmi d'autres", s'était-elle défendue; "une éventualité qu'il ne faut pas envisager", avait tranché Manuel Valls. En septembre dernier, un rapport de l'Autorité de la concurrence avait dénoncé les "rentes" des sociétés d'autoroutes.

La mesure serait un nouveau moyen d'inciter les Français à éviter d'acheter des véhicules diesel, largement majoritaires en France. Si elle était mise en place, elle s'associerait aux quatre centimes de taxes sur ce carburant qui doivent être instaurées début 2015.

 

Le Gouvernement envisagerait des autoroutes moins chers pour les véhicules "propres".

Commentaires

-