Gilets jaunes - Pénurie de carburant: les stations-service touchées (carte)

Gilets jaunes - Pénurie de carburant: les stations-service touchées (carte)

Publié le :

Jeudi 22 Novembre 2018 - 19:34

Mise à jour :

Jeudi 22 Novembre 2018 - 19:40
Des dizaines de stations-service étaient en pénurie partielle de carburant ce jeudi soir selon l'application Mon Essence, alors que quelques irréductibles "gilets jaunes" bloquaient encore des dépôts de carburant. Un phénomène modéré mais localisé.
© Philippe HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

 

Les effets sont modérés, mais concentrés sur certaines régions. Les blocages des "gilets jaunes" ont conduit à un début de pénurie de carburant. Plusieurs stations manquaient ainsi d'essence ou de diesel, dans de rares cas des deux, ce  jeudi 22 au soir.

Selon l'application Mon Essence qui publie une carte en temps réel basée sur les signalement des automobilistes, 60 stations-service étaient en rupture partielle (encore au moins un type de carburant disponible) et une seule en rupture totale.

La carte des stations-service en pénurie totale ou partielle de carbutrant publiée jeudi soir par Mon Essence.

L'effet est donc encore très limité au regard des plus de 10.000 stations que compte la France métropolitaine. Il était cependant renforcé par la concentration des commerces concernés, essentiellement situés  autour des grandes villes du Sud de la France (Marseille, Montpellier, Toulouse...).

Voir: La mobilisation s'essouffle, les "gilets jaunes" préparent "l'acte 2"

Ce début de pénurie, qui peut être alimenté par une peur de manquer et une ruée vers les pompes, pourrait cependant ne pas durer. Quelques irréductibles "gilets jaunes" continuaient ce jeudi à organiser des barrages aux abords des dépôts pétroliers dans le Pas-de-Calais, le Gard, l'Hérault, le Vaucluse, le Haut-Rhin ou en Nouvelle-Aquitaine. Mais la mobilisation a clairement tendance à s'éroder en attendant la manifestation parisienne prévue samedi 24.

De plus, il s'agissait de barrages filtrants, laissant donc passer certains camions. Le gouvernement avait à plusieurs reprises fait savoir qu'il ne tolèrerait pas de blocages complets, illégaux par nature.

Bien que moins nombreux, les barrages persistants en métropole désorganisent toujours le trafic. Chez les commerçants, l'inquiétude est "grande, surtout en cette période, avec (les promotions de) +Black Friday+ et les achats pour les fêtes de fin d'année qui débutent", a souligné le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), Jacques Creyssel.

Lire aussi:

"Gilets jaunes": Ferrand condamne des menaces "intolérables" sur des députés

Gilets jaunes à Paris: quels sites vont investir les manifestants?

Rugy: "La France ne se résume pas aux gilets jaunes"

Les blocages des "gilets jaunes" ont causé un début de pénurie d'essence.


Commentaires

-