Grève des routiers - pénurie de carburant: des stations-service déjà à sec

Grève des routiers - pénurie de carburant: des stations-service déjà à sec

Publié le :

Lundi 25 Septembre 2017 - 10:42

Mise à jour :

Lundi 25 Septembre 2017 - 10:50
En raison de la mobilisation des routiers, les automobilistes sont nombreux à craindre une nouvelle pénurie de carburant. C'est pourquoi, en prévision de la crise attendue cette semaine, beaucoup se sont rués sur les stations-service dont certaines sont déjà en difficulté d'approvisionnement.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La mobilisation des routiers, ce lundi 25 à l'appel de la CGT et FO, semble avoir fait paniquer les automobilistes. En effet, par crainte d'une nouvelle pénurie de carburant, nombreux sont ceux qui se sont rués sur les pompes à essence en prévision de la crise attendue cette semaine. Et comme redouté par le gouvernement, plusieurs d'entre elles sont déjà en difficulté d'approvisionnement.  

Alors, pour savoir rapidement si la station-service du quartier propose toujours de du carburant, une application, baptisée Mon-essence.fr, peut d'ores et déjà être téléchargée sur IOS et Android. Pratique en période de crise, elle est mise à jour en temps réel grâce aux indications des utilisateurs  qui mentionnent les stations en rupture de carburant. Et selon elle, 32 stations seraient déjà en rupture totale de carburant en France ce lundi matin. Il s'agit principalement de celles situées dans les grandes surfaces, en Ile-de-France mais aussi près de Rennes et Nantes.

Mais que les automobilistes se rassurent: comme l'a rappelé LCI, il existe au total sept raffineries en métropole selon le comité national du pétrole. Quant aux pompes à essence, on peut en trouver dans 10.765 points de vente d’après l’enquête annuelle réalisée par la Direction Générale de l’Énergie et du Climat -DGEC. Et si les pompes se retrouvent à sec malgré tout, la France pourrait puiser dans ses réserves stratégiques, gérées par le duo Comité professionnel des stocks stratégiques pétroliers (CPSSP) et Société anonyme de gestion de stocks de sécurité (SAGESS), sous la tutelle du ministère de l'Environnement. 

Pour rappel, les routiers ont décidé de faire grève suite à l'échec de la réunion à propos de la réforme du code du travail à laquelle ils ont participé au ministère des Transports. Ils dénoncent notamment la possibilité de "faciliter" les licenciements économiques dans les grands groupes, "l'affaiblissement" des représentants du personnel ou encore le plafonnement des indemnités prud'homales. 

Plusieurs pompes à essence sont déjà en difficulté d'approvisionnement.


Commentaires

-