Grève du 5 décembre : les prévisions de trafic à la RATP et à la SNCF

Grève du 5 décembre : les prévisions de trafic à la RATP et à la SNCF

Publié le :

Jeudi 07 Novembre 2019 - 12:39

Mise à jour :

Vendredi 08 Novembre 2019 - 11:30
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
La grève interprofessionnelle du 5 décembre devrait être très suivie et engendrer un blocage important des transports parisiens et sur le reste du territoire. Le mouvement est annoncé reconductible et illimité. A 4 semaines du jour, le point sur les prévisions de trafic à la RATP et à la SNCF. 
 
Les syndicats l’avaient prédit et cela semble se confirmer : le mouvement social du 5 décembre contre la réforme des retraites s’annonce particulièrement suivi. Si cette mobilisation devrait toucher de nombreux secteurs, ses effets se feront particulièrement sentir pour les usagers des transports en commun. 
 
A la RATP, toutes les lignes devraient être touchées, voire à l’arrêt, à l’exception de deux lignes entièrement automatisées : la 1 et la 14. Les bus, les Noctilien, les tramways ainsi que le RER A et B, en partie gérés par la RATP, seront, dans le meilleur des cas, fortement ralentis. 
 
 
Les usagers de la SNCF aussi doivent s’attendre à des perturbations : le trafic Grandes lignes, TGV, TER, Intercité et Ouigo sera touché dans au moins 13 régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Corse, Grand-Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur). 
 
La SNCF a d’ores et déjà annoncé qu’elle rembourserait les voyageurs affectés par ces annulations de trains. La RATP promet également des dédommagements à ses usagers si le service minimum n’est pas assuré sur ses lignes, ce qui semble bien être le scénario le plus probable : la loi sur le service minimum ne lui permet pas de réquisitionner de conducteurs en cas de grève. Et si l’immense majorité d’entre eux cesse le travail, la RATP ne pourra, de fait, pas faire circuler ses trains ou ses bus. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par RATP Group (@ratp) le

Les usagers des transports en commun devront donc s’armer de patience et trouver des solutions alternatives pour leurs déplacements. D’autant que ce mouvement social est illimité : il pourrait durer plusieurs jours voire plusieurs semaines. 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


la grève RATP et SNCF du 5 décembre 2019 s'annonce reconductible et illimitée

Commentaires

-