Grève: les routiers prévoient plusieurs opérations de blocage ce dimanche soir

Grève: les routiers prévoient plusieurs opérations de blocage ce dimanche soir

Publié le :

Dimanche 18 Janvier 2015 - 13:11

Mise à jour :

Lundi 19 Janvier 2015 - 11:28
Plusieurs syndicats de chauffeurs routiers appellent à bloquer à partir de dimanche soir des points névralgiques du transport de marchandises. Ils protestent contre des propositions de revalorisations salariales insuffisantes.
© Stephane Mahe / Reuters
PARTAGER :
-A +A

L'intersyndicale des chauffeurs routiers (CGT, CFTC, FO, CFE-CGC) a annoncé des opérations de blocage à travers la France à partir de ce dimanche à 22 heures. Une action qui avait été annoncée dès le mois de décembre. A l'époque la CFDT avait claqué la porte des négociations et appelé aux opérations de blocage durant les fêtes.

L'objectif affiché des syndicats est de lancer des opérations contre les employeurs et non contre les particuliers, d'où l'heure tardive du début du blocage. Les opérations devraient donc se concentrer autour du marché de Rungis où transitent chaque jour des tonnes de denrées alimentaires, de l'aéroport de Roissy ou au niveau du péage de Saint-Arnoult sur l'A10. Les raffineries et zones industrielles pourraient également être visées.

Le mouvement, reconductible, devrait durer au moins jusqu'au mardi 20 janvier alors que les négociations salariales débutent le jeudi 22. Un moyen de pression pour obtenir une revalorisation des salaires. Selon les syndicats, les sociétés de transport ont profité des avantages octroyés par le gouvernement (le crédit d'impôt notamment) sans les faire rejaillir sur les salariés.

Depuis deux ans en effet, les revenus des chauffeurs routiers n'ont pas augmenté. Ils demandent aujourd'hui une augmentation de 5%. Nicolas Paulissen, délégué général de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), a déclaré vendredi sur France Info que ces demandes étaient "hors de portée (…) aucune entreprise ne peut donner 5% d'augmentation". Le FNTR propose pour l'instant des hausses de salaire "entre 1% et 2%".

 

Les routiers prévoient de bloquer les abords des zone de transit de marchandises à partir de dimanche soir.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-