Grève SNCF - Remboursement du Pass Navigo: combien, quand et comment?

Métro, RER et Transilien

Grève SNCF - Remboursement du Pass Navigo: combien, quand et comment?

Publié le :

Vendredi 18 Mai 2018 - 14:55

Mise à jour :

Vendredi 18 Mai 2018 - 15:06
Les associations d'usagers ont discuté jeudi avec les représentants de la SNCF et d’Île-de-France Mobilités du remboursement du Pass Navigo suite à la grève. Une question épineuse sur le fond comme sur la forme. Mais pour Bernard Gobitz, vice-président de l’Association des usagers des transports, c'est "à la SNCF de trouver le moyen".
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Victor Lefebvre

-A +A

"La balle est dans le camp de la SNCF". Après plus d'un mois et demi de grève qui a notamment impacté les utilisateurs du Transilien et du RER en Ile-de-France, les associations d'usagers demandent un remboursement du Pass Navigo.

Si la SNCF a annoncé qu'elle offrirait des réductions sur les abonnements TGV, TER et Intercités, la question du Pass Navigo est plus complexe. C'est notamment pour la résoudre que les associations d'usagers ont participé jeudi 17 à une réunion avec les représentants de la SNCF et d'Ile-de-France Mobilités (ex-Stif).

"Nous avons estimé le dédommagement à 60% du coût du Pass Navigo", explique à France-Soir Bernard Gobitz, vice-président de l’Association des usagers des transports (AUT). Soit un peu plus de 45 euros par mois de grève, qu'il justifie par le fait que même si la SNCF n'est en grève "que" deux jours sur cinq, les RER et Transilien sont également perturbés entre deux épisodes: "en pratique, on estime que ça représente plutôt trois jours sur cinq, donc 60% du prix"."D'autres associations ont réclamé 100% au nom des frais induits (nuits d'hôtel, taxis...)", ajoute Bernard Gobitz.

Lire aussi: IDF - la hausse du Pass Navigo sera la "plus basse possible" en 2018

Ile-de-France Mobilités et sa présidente Valérie Pécresse "admettent qu'un dédommagement est nécessaire", précise-t-il. L'AUT attend désormais la réponse de la SNCF "le plus tôt possible".

Mais la question est épineuse puisqu'un abonnement Navigo "toutes zones" peut aussi bien être souscrit par un habitant de la grande couronne que par un Parisien qui n'utilise que le métro et est donc épargné par les grèves de la SNCF.

"On a demandé une modulation en fonction de la ligne qu'utilise l'usager. A la SNCF de trouver le moyen", juge Bernard Gobitz, reconnaissant que les voyageurs qui n'utilisent que le métro pourraient être exclus des remboursements.

Mais comment les titulaires du Pass Navigo pourront-ils justifier de leurs déplacements habituels et obtenir réparation? "Il y  a une formule à trouver qui n'est pas simple", concède Bernard Gobitz. Un éventuel remboursement pourrait donc se faire attendre, mais l'AUT souhaite rapidement une réponse "sur le principe".

La question du remboursement du pass Navigo présente plusieurs difficultés.

Commentaires

-