InOui, TGV, Ouigo, .... comment comprendre les offres de la SNCF ?

InOui, TGV, Ouigo, .... comment comprendre les offres de la SNCF ?

Publié le :

Mardi 22 Octobre 2019 - 10:47

Mise à jour :

Mardi 22 Octobre 2019 - 10:47
photo par STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Entre les offres TGV et celles des marques InOui et Ouigo, la SNCF éprouve parfois quelques difficultés à clarifier l’étendue de son offre commerciale. Aujourd’hui, réserver une place à  bord d’un TGV commence par sélectionner la marque avec laquelle on veut voyager.

 

 

27 septembre 1981, la date est historique pour la SNCF, puisqu’elle marqua la première ligne du Train à Grande Vitesse, le TGV Made in France. La petite histoire retiendra que cette inauguration eut lieu sur la ligne entre Paris et Lyon. Nous sommes bien loin aujourd’hui de cette ligne unique, et le TGV s’est multiplié, prenant des noms différents et offrant des services, que les usagers ont du mal à différencier. TGV, InOui, Ouigo, à quoi correspondent ces marques ferroviaires, et surtout à quoi servent-elles réellement ?

InOui, Ouigo ou TGV, quand la SNCF veut répondre à toutes les attentes

 

Alors que la commercialisation du TGV a suscité la jalousie des autres géants du transport ferroviaire en Europe, l’entreprise publique a, pendant plus de deux décennies, souligné le caractère innovant et avant-gardiste de ce train à grande vitesse, tout en multipliant les ouvertures de ligne.  Le TGV attirait alors les hommes d’affaires et les familles, qui trouvaient un moyen rapide et efficace de se déplacer en France.

En revanche, les usagers en quête de prix bas ne trouvaient pas de réponse adaptée avec le TGV, alors même que le début des années 2000 marquait l’avènement des compagnies aériennes low-cost. Dès lors, le train se devait de réagir pour ne pas se laisser distancer par l’avion.

 

A lire aussi : Acheter un billet de train chez un buraliste: comment ça marche?

 

Ouigo, une réponse aux compagnies aériennes low-cost

Le 2 avril 2013, la marque Ouigo était officiellement lancée, une offre de TGV low-cost. Des services réduits à bord, un confort spartiate pour des prix défiant toute concurrence. Pour s’imposer aux yeux des usagers, Ouigo a repris les codes et les usages des compagnies aériennes low-cost, que la marque voulait concurrencer :

  • Présence à quai une demi-heure avant le départ du train
  • Bagage limité à un par voyageur avec possibilité de payer pour un second ou pour un dépassement de poids
  • Prise électrique payantes,
  • ….

InOui, le TGV premium pour une autre expérience du voyage

Parallèlement, l’offre classique de TGV a coexisté, et coexiste encore aujourd’hui, avec ces offres Ouigo. Mais comme l’avion est monté en gamme depuis plusieurs années, la SNCF a souhaité proposer une offre Premium, avec une multitude de services à bord (des attentions pour les enfants, une voiture bar avec des recettes signées par les grands chefs, la restauration à la place, …). Lancée le 27 mai 2017, cette marque Premium est appelée à remplacer totalement l’offre de TGV classique d’ici 2020.

Ouigo pour les prix les moins chers du marché, InOui pour les offres Premium et l’offre classique de TGV pour les autres voyageurs, autant dire que la SNCF dispose à ce jour d’une réponse adaptable à toutes les envies et à toutes les façons de voyager. En revanche, choisir aujourd’hui un billet de train suppose que vous fassiez votre choix dès le départ, car dans la majorité des cas, les offres InOui et Ouigo ne sont pas interchangeables, ce qui rend la compréhension du réseau encore plus difficile.

C’est avec l’ambition d’être plus transparent et plus compréhensible, que seules les deux marques, InOui et Ouigo, seront conservées d’ici fin 2020. Et ce n’est pas un hasard, si cette date correspond aussi à l’ouverture du rail à la concurrence en « open access ».  La SNCF a déjà pris un train d’avance …

 

A lire aussi : 

Malvoyant et sans billet, il paie 100 euros d'amende dans le train à cause d'un guichet fermé

Une contrôleuse licenciée pour avoir tourné des films porno dans des trains

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


InOui la marque Premium de la SNCF

Commentaires

-