Région Ile-de-France : 500€ pour vous aider à acheter votre vélo électrique

Région Ile-de-France : 500€ pour vous aider à acheter votre vélo électrique

Publié le :

Mardi 08 Octobre 2019 - 10:15

Mise à jour :

Mardi 08 Octobre 2019 - 10:51
©Francois Mori/AP/Sipa
PARTAGER :

France-Soir

-A +A
Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, veut débloquer une enveloppe de 12 millions d’euros pour l’aide à l’achat de vélos électriques. Chaque Francilien pourrait bénéficier d’un coup de pouce jusqu’à 500€. 
 
La présidente de la Région Ile-de-France vote pour… le vélo. Valérie Pécresse entend développer les trajets en deux roues, et ce grâce à deux mesures phares. La première est la location longue durée de vélos électriques : le service Veligo a été lancé en septembre et tous les usagers franciliens peuvent y souscrire à partir de 40€ par mois.
 
 
Mais Valérie Pécresse compte aller encore plus loin. Elle a annoncé vouloir soumettre au vote de l’assemblée régionale une aide de 500€ (maximum) pour l’achat d’un VAE – Vélo à assistance électrique. Prévu pour février, ce coup de pouce financier sera attribué sans conditions de ressources aux Franciliens souhaitant investir dans ce mode de déplacement doux. Il est vrai que l’achat d’un tel engin se réfléchit mûrement, un vélo électrique coûtant en moyenne 1585€. 
 
Une aide cumulable, mais limitée dans le temps
 
Concrètement, la Région prendrait en charge jusqu’à 50 % du prix d’achat du vélo, sans toutefois dépasser 500€ par demandeur et par vélo. Cet appui financier pourra être cumulé avec d’autres aides existantes, toujours dans la limite des 500€. On sait par exemple que la Ville de Paris a déjà mis en place une aide de 400€, qui pourra donc être complétée par la Région à hauteur de 100€. 
 
 
 
Attention, ce dispositif serait limité dans le temps, s'étendant entre le 20 février et la fin du mois de juin, ou jusqu’à épuisement de l’enveloppe de 12 millions d’euros qui doit lui être attribuée. Le lancement en février correspond à la fin de la première vague de location Véligo, puisque les loueurs de ce service s’engagent pour six mois. Ce n’est pas un hasard. Dans un communiqué, Valérie Pécresse explique que cette aide doit « permettre à un maximum de Franciliens de se convertir définitivement au vélo après avoir essayé Véligo Location ». 
 
L’objectif clairement affiché est de multiplier par trois la pratique du vélo en Ile-de-France d’ici 2021, ce mode de transport représentant actuellement 1,6 % des trajets dans la région. 
La Région veut multiplier par trois les trajets en vélo

Commentaires

-