Voitures électriques: fin du bonus pour les gros modèles en 2020

Voitures électriques: fin du bonus pour les gros modèles en 2020

Publié le 26/12/2019 à 07:00 - Mise à jour le 30/12/2019 à 20:21
DR
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Si le bonus écologique 2020 est maintenu à 6000€ pour les voitures électriques neuves vendues moins de 45 000€, ill diminue ensuite. Et disparaît carrément pour les modèles les plus chers. Une mesure d'économie mais aussi de bons sens non seulement social mais aussi environnemental. 
 
Si l’on a beaucoup entendu parler, ces dernières semaines, du malus écologique sur l’achat d’un véhicule neuf, et en particulier de son déplafonnement, qu’en est-il du bonus écologique ? Ses modalités 2020 ont été annoncées juste avant les vacances de Noël par le ministère de la Transition écologique et solidaire.
 
Visant à encourager l’achat de véhicules électriques, qui émettent moins de 20 gr de CO² au kilomètre, le bonus écologique 2020 subit pourtant un coup de rabot, essentiellement pour les entreprises et sur l’acquisition de véhicules haut de gamme. Les sociétés se verront ainsi accorder une prime de 3000€, contre 27 % du coût d’acquisition en 2019. Le ministère justifie cette baisse par les avantages fiscaux dont bénéficient déjà les entreprises lorsqu’elles achètent des véhicules électriques.
 
 
Un bonus stable sur les petits modèles
 
Les particuliers achetant une voiture électrique dont le prix excède 60 000€ devront eux tirer un trait sur le bonus. Les primes versées se concentrent ainsi sur les véhicules les moins coûteux : le bonus écologique est maintenu à 6000€ pour les modèles dont le prix n’excède pas 45 000€, notamment la star des voitures électriques en France, la Renault Zoé (vendue à partir de 23 200€). Les acheteurs de Nissan Leaf (à partir de 35 400€) et de BMW i3 (à partir de 39 950€) profiteront également de ce bonus.
 
Pour les voitures neuves dont le prix est situé entre 45 000€ et 60 000€, le bonus écologique 2020 est en baisse. Il se monte à 3 000€ et concerne, par exemple, le deuxième modèle le plus vendu en France, la Tesla Model 3 et ses 13,71 % de parts de marché.
 
Une enveloppe globale en hausse
 
Le bonus écologique subit donc un coup de rabot, et ce ne sera pas le dernier puisque des baisses successives de son montant sont prévues en 2021 (5000€) et 2022 (4000€). Pourtant, l’enveloppe qui lui est consacrée est en nette augmentation, passant de 260 à 400 millions d’euros. 
 
Le ministère de la Transition écologique mise en effet sur un doublement des volumes achetés ou loués avec option d’achat. Il estime ainsi que 100 000 véhicules électriques devraient sortir des concessions en 2020, contre 50 000 en 2019 et 40 000 en 2018.  
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le bonus écologique disparaît pour les modèles électriques les plus chers comme les fameuses Tesla..

Fil d'actualités Société