Le pass Navigo sera t-il remboursé pendant le confinement?

Le pass Navigo sera t-il remboursé pendant le confinement?

Publié le 27/03/2020 à 17:21 - Mise à jour à 17:26
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Confinés chez eux, les Franciliens sont nombreux à ne plus utiliser leur passe Navigo pour voyager dans les transports en commun d’Île-de-France. Seront-ils dédommagés ?

Depuis le 17 mars, toute la France ou presque est confinée, en réponse à la pandémie de Coronavirus. Résultat, les transports en commun de la RATP et de la SNCF ont vu leur taux de fréquentation chuter, pour passer en dessous de 10% d'occupation par rapport à la normale.

« Il serait injuste de rembourser »
En Île-de-France, aucun dédommagement sur le Pass Navigo - la carte de transport francilienne - n'est cependant prévu pour les mois de mars et d’avril, par Ile-de-France Mobilités. « La situation n’est pas la même que celle pendant les grèves, qui ont empêché les déplacements des franciliens, a expliqué l’organisme à RTL.fr. Les transports fonctionnent aujourd’hui, certes pas au même niveau qu’en temps normal, pour permettre à ceux qui sont contraints de se déplacer (personnel soignant, forces de l’ordre, salariés dans les secteurs stratégiques, etc.) de pouvoir le faire. »

Et d’ajouter : « Il y a aujourd’hui les salariés qui peuvent télétravailler et ceux qui sont contraints de se déplacer pour aller travailler. Il serait injuste de rembourser les uns et pas les autres. La priorité du moment est d'assurer les urgences et le service pour permettre à ceux qui sont contraints de se déplacer de pouvoir le faire. »

Impossible de suspendre les abonnements annuels
Pour les détenteurs d’un Forfait Navigo Mois, qui permet de voyager en Île-de-France du 1er au dernier jour du mois, reste à ne pas acheter le passe du mois d’avril mais, pour ceux qui possèdent un forfait annuel, les choses sont plus compliquées. La suspension de l'abonnement annuel est en effet possible uniquement en boutique. Une procédure « non compatible avec les consignes sanitaires de confinement », admet le service client de la RATP, régulièrement interpellé par les usagers depuis le début du confinement. « Néanmoins, nous réfléchissons à une solution alternative compatible avec les recommandations sanitaires », a ajouté le service client sur Twitter. 

La gratuité des transports pour ceux qui doivent travailler ?
Quant aux autres travailleurs, ceux qui continuent à emprunter les transports en commun d’Île-de-France car ils sont caissiers, éboueurs ou personnel soignant, ils sont soutenus, entre autres, par le conseiller PCF de la ville de Paris, qui réclame pour eux, la gratuité des transports. « Nous venons de redemander en tant qu'élus @PCF la gratuité des transports à @IDFmobilites pendant le confinement. Les 500 000 personnes qui doivent aller travailler (soignants, salariés commerces alimentaires, énergie, etc...) ne le font pas par plaisir. Facilitons leur la vie », a twitté Jacques Baudrier le 25 mars.

Pour l’instant, le personnel médical bénéficie de quelques offres pour faciliter ses déplacements : Vélib’ gratuits, trottinettes électriques Dott à moitié prix ou 30 minutes offertes sur les scooters électriques en libre-service Cityscoot. La RATP, l'AP-HP et Ile-de-France Mobilités ont également mis en place un réseau de 20 lignes de bus gratuites, réservées aux soignants.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Pas de remboursement du passe Navigo pendant le confinement

Fil d'actualités Société