Les routiers de nouveau en grève: opérations de blocage dans toute la France

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Les routiers de nouveau en grève: opérations de blocage dans toute la France

Publié le 16/03/2015 à 10:05 - Mise à jour à 14:03
©Stéphane Mahé/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Les routiers ont lancé dimanche 15 au soir un mouvement de grève illimité et des opérations de blocage à travers la France. Ils réclament la réouverture des négociations salariales avec le patronat, suspendues depuis le 9 février.

Il risque d'y avoir des ralentissements sur les routes de France ce lundi. Depuis dimanche soir, les routiers en grève ont de nouveau lancé des opérations de blocage à l'appel de l'intersyndicale (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC). Ils réclament une reprise des négociations avec le patronat sur les niveaux de salaires.

La question est en suspend depuis décembre dernier et plusieurs mouvements  de ce type avaient déjà eu lieu depuis. Les blocages des axes routiers devraient cependant rester modérés. La stratégie de l'intersyndicale consiste davantage à frapper les entreprises de transport au porte-monnaie que de créer le chaos sur les routes.

De nombreux blocages ont donc eu lieu à travers la France dans les zones d'activité et sur les accès aux entreprises de transport et grands magasins. Des opérations escargot ou de barrages filtrant laissant passer les particuliers et quelques blocages de routes départementales ont tout de même eu lieu.

Les routiers demandent depuis la fin de l'année 2014 une revalorisation de salaire de 5%. Ils n'ont en effet pas augmenté depuis 2012. Selon les syndicats, les entreprises de transport n'ont, entre autres, pas fait profiter à leurs salariés de la baisse du prix du carburant et des aides de l'Etat.

Le patronat avait d'abord proposé une augmentation de 1% pour les cadres  et 2% pour les petits salaires. Le 9 février dernier, il avait quitté la table des négociations.  Seule l'organisation patronale des PME (OTRE) reste "ouverte à la poursuite des négociations avec les organisations syndicales sur la base de propositions raisonnables".

Dernière proposition des chefs d'entreprises, une revalorisation portant les plus bas coefficients à 9,62 euros et le plus haut à 9,89 euros. Proposition jugée insuffisante par les syndicats de routiers.

Si dans ce conflit les routiers prennent le risque d'un nouveau gèle de leurs salaires en 2015, les syndicats ont à plusieurs reprises fait savoir qu'ils pourraient durcir leur action. Le mouvement de grève est à durée illimitée et pourrait donc se poursuivre mardi 17.

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Les routiers ont lancé des opérations de blocage à travers la France depuis dimanche 15.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-