Les voitures neuves se vendent bien en Europe

Les voitures neuves se vendent bien en Europe

Publié le :

Lundi 02 Décembre 2019 - 15:00

Mise à jour :

Lundi 02 Décembre 2019 - 15:23
Groupe PSA
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Les chiffres des immatriculations de voitures neuves sont encourageants, le marché automobile repart à la hausse en cette fin d’année. 
 
Le marché européen de l’automobile retrouve des couleurs depuis septembre, après six mois de baisse. Les immatriculations de véhicules neufs ont même enregistré en octobre un niveau jamais atteint depuis 2009. 1,18 million de nouvelles plaques ont ainsi été mises en circulation. Un bond de 8,7 % (après 14,5 % en septembre) qu’il convient toutefois de relativiser.
 
L’automne du renouveau
 
En effet, ce chiffre certes encourageant s’appuie selon l’ACEA (Association des constructeurs européens d’automobile) elle-même sur « une faible base de comparaison pour 2019 ». L’année dernière, c’est à la même période qu’était entrée en vigueur la nouvelle homologation WLTP sur les émissions polluantes, obligeant des constructeurs à laisser certaines motorisations sur le bord de la route. 
 
Si par exemple le groupe Volkswagen a vu ses ventes de voitures neuves grimper de 30,8 % en octobre, toutes marques confondues, il avait subi une chute de 21,5 % l’an dernier à la même période. Sur deux ans, le constructeur allemand se retrouve cependant largement gagnant, en grande partie grâce au succès de ses SUV.
 
 
Un maillon faible chez PSA
 
Actuellement en Europe, une voiture vendue sur quatre est une voiture du groupe Volkswagen, portant les couleurs Volkswagen, Skoda, Audi, Seat ou Porsche. Avec 24,9 % de parts de marché, il reste le leader incontesté des constructeurs automobiles – en attendant la possible fusion entre PSA et Fiat.
 
PSA justement… Le groupe français reste sur la deuxième place du podium, avec 15,2 % de parts de marché, mais perd 2,2 points. Ce n’est certainement pas dû aux ventes de DS, qui bondissent de 67,6 % grâce au lancement en octobre de la citadine DS Crossback, ni à Citroën (+11%) et pas même à Peugeot malgré une toute petite progression de 0,7 %. Le maillon faible du groupe, c’est en fait la marque Opel, qui enregistre une baisse de 27,3 % de ses ventes.
 
 
Certes moins puissant, avec 10,1 % de parts de marché, le groupe Renault se montre plus stable dans son ensemble. Et même plutôt en forme, que ce soit au niveau de la marque mère (+16,5%) ou de la vente de voitures low cost via Dacia (+7,4%). 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Un beau succès pour la nouvelle DS3 Crossback

Commentaires

-