Loi Macron: un trajet Toulouse-Paris en autocar pour seulement 1 euro

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Loi Macron: un trajet Toulouse-Paris en autocar pour seulement 1 euro

Publié le 06/03/2015 à 16:19 - Mise à jour à 17:31
©M.Spencer Green/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): AZ

-A +A

A partir du 9 mars, une nouvelle ligne de bus reliera Toulouse et Paris pour 15 euros en moyenne, voire 1 euro la première semaine, en guise de promotion. Cette offre fait suite à l'adoption de la loi Macron, qui autorise notamment les lignes internes en France.

Les trajets n'ont jamais été aussi peu chers. La compagnie Megabus, exploitée par le groupe de transports britannique Stagecoach, va lancer à partir du 9 mars une nouvelle ligne de car entre Toulouse et Paris, pour 15 euros en moyenne. Les prix tomberont même à 1 euro la première semaine, en guise de promotion pour le lancement. Toutefois, il faudra s'armer de patience car le temps de trajet est de 9 heures 10. Pour passer le temps, l'entreprise proposera uniquement un service nocturne. Les billets ont déjà été mis en vente sur le site internet de Stagecoach.

Le groupe, qui transporte chaque année près de 15 millions de passagers, dispose de 8.300 autocars qui assurent déjà des liaisons longues distances en Angleterre, en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord. Suite à l'adoption de la loi Macron, qui vise notamment à libéraliser le transport en autocar longue distance, l'entreprise a pris les devants.

Elle vient en effet d'obtenir l'autorisation d'exploiter à partir de la semaine prochaine la liaison Paris-Toulouse. Pour Edward Hodgson, directeur général de Megabus, "l'adoption de cette loi est un bond en avant" pour les consommateurs. "Nous ambitionnons d'offrir le plus bas coût pour tout type de moyen de transport et sommes confiants que cela offrira plus de possibilités aux foyers les plus modestes de pouvoir voyager", a-t-il déclaré.

En France, en 2013, 110.000 personnes ont utilisé un autocar longue distance. Avec la loi Macron, le gouvernement souhaite atteindre les 5 millions de passagers. Adoptée le 19 février, elle permet l'exploitation des lignes de bus nationales. Une entreprise allemande peut par exemple proposer des trajets uniquement en France alors qu'elle ne le pouvait pas auparavant. Pour le ministre de l'Economie, il s'agit de redonner du pouvoir d'achat aux Français, l'autocar étant bien moins cher que le train, l'avion ou la voiture individuelle. Avec un autre objectif: créer plus de 10.000 emplois dans les années à venir.

 

Auteur(s): AZ


PARTAGER CET ARTICLE :


Faire Toulouse-Paris pour seulement 1 euro, c'est possible la semaine prochaine.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-