Nice: aucun tramway ne circule ce vendredi 13, pourquoi?

Mouvement social

Nice: aucun tramway ne circule ce vendredi 13, pourquoi?

Publié le :

Vendredi 13 Avril 2018 - 12:33

Mise à jour :

Vendredi 13 Avril 2018 - 12:47
Aucun tramway ne circule ce vendredi à Nice car les conducteurs ont décidé d'user de leur droit de retrait après la condamnation d'un de leurs collègues pour homicide involontaire après la mort d'un passager. Pour eux, le problème ne venait pas de l'accusé mais du système de freinage d'urgence qui équipe les rames du constructeur Alstom.
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils sont en colère et le font savoir. Depuis jeudi, aucun tramway ne circule à Nice (Alpes-Maritimes) en raison d'un mouvement social lancé par les conducteurs. Ils ont décidé d'exercer leur droit de retrait suite à la condamnation d'un de leurs collègues à six mois de prison avec sursis. Ce dernier avait effectué un freinage d'urgence en 2015 qui avait entraîné la mort d'un passager de 76 ans. Le septuagénaire, dont la tête avait heurté un poteau, avait glissé dans la rame sur plus de cinq mètres. Il était décidé cinq jours plus tard à l'hôpital.

Depuis cet accident, de nombreuses zones d'ombre entourent l’éventuelle responsabilité du constructeur Alstom et de la régie municipale. Et encore plus depuis que le tribunal a refusé un complément d'enquête ou d'instruction demandé par l'ensemble des avocats, comme l'a rappelé France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur. Concrètement, la justice a estimé qu'il n'y avait pas lieu d'enquêter davantage, d'où la colère des conducteurs du tramway, persuadés que l'accident serait dû au système de freinage jugé trop violent.

Selon les dernières informations rapportées, une réunion s'est tenue pendant la nuit mais a été "sans succès". Interrogé par Nice-Matin, le syndicat CGT du réseau Lignes d'Azur a estimé que le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) se devait "d’interpeller l’inspection du travail pour connaître sa position afin de désamorcer ce conflit" et ce, pour "la sécurité du personnel et des usagers".

Lire aussi - Valenciennes: à 12 ans elles frappent des contrôleurs dans le tramway

"Cela ressemble fort  à une parodie de justice. Ce jugement rendu avec une sanction symbolique témoigne de la volonté d'enterrer le dossier et tous les problèmes qu'il pose", a déclaré à France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur Jacques-Philippe Lammens, l'avocat du conducteur. Une opinion partagée par Me Yannick Le Maux, l'avocat de la famille du passager décédé.

A noter que des bus de remplacement ont été mis en place pour pallier l'absence de tramways ce vendredi. Peu nombreux, ils sont toutefois pris d'assaut assez rapidement.

Les tramways sont toujours à l'arrêt à Nice ce vendredi 13.

Commentaires

-