Penurie d'essence: la carte en temps réel des stations-service à court de carburant [MAJ]

Près de chez vous

Penurie d'essence: la carte en temps réel des stations-service à court de carburant [MAJ]

Publié le :

Lundi 25 Septembre 2017 - 18:19

Mise à jour :

Mercredi 27 Septembre 2017 - 09:51
La première journée de grève des routiers lundi 25 a eu des effets modérés sur la distribution de carburant, mais certaines régions à l'ouest de l'Ile-de-France ont été relativement touchées. Alors que le mouvement se poursuit encore ce mercredi 27, voici le détail des stations-service où vous pouvez rencontrer des problèmes, voire même certaines qui sont en pénurie d'essence et de gasoil. [Article mis à jour ce mrecredi 27 à 9h51 avec les dernières informations disponibles]
© BENJAMIN CREMEL / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

PENURIE D'ESSENCE ET DE GASOIL - Le phénomène est classique: une mobilisation des routiers protestant contre la réforme du code du travail s'attaque à la fourniture en essence des stations-service. Lundi 25 a commencé le mouvement dans plusieurs raffineries et dépôts pétroliers pour empêcher les camions d'aller ravitailler les points de distribution. Or, dans le même temps, les automobilistes craignant la pénurie, se sont rués dans les stations… ce qui a vidé plus rapidement les pompes.

Alors que le mouvement se poursuivait encore ce mercredi 27, la plupart des dépôts et raffineries fonctionnaient toutefois normalement.

[Mise à jour mercredi 27 à 9h51] La situation s'est améliorée au fil de la journée de mardi et encore ce mercredi avec désormais 249 stations en situation de pénurie totale (76) ou partielle (173) contre 305 mardi au soir, selon les remontées des internautes au site "mon-essence.fr" (et donc potentiellement non exhaustives).

Voici une carte interactive -mise à jour ce mercredi 27 à 9h51- des différentes stations essence en difficulté:

La première journée de grève de lundi 25 étant reconductible il était donc attendu que le mouvement se poursuive mardi 26 et ce mercredi 27. Les syndicats seront reçus par le gouvernement jeudi 28. L'exécutif avait déjà assuré que le domaine du transport routier aurait la garantie que le temps de travail et le niveau de rémunération resteraient fixés par la branche. 

C'est à l'ouest de l'Ile-de-France que la situation est la plus délicate.

Commentaires

-