Quelle quarantaine aux frontières après le 11 mai

Quelle quarantaine aux frontières après le 11 mai

Publié le 06/05/2020 à 09:46 - Mise à jour à 17:02
© Patrick HERTZOG / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
L’Elysée a tranché sur la non mise en quarantaine des ressortissants de l’Union européenne et d’autres pays comme la Suisse à partir de la semaine prochaine. 
 
Ordres et contre-ordres : le ministre de la Santé Olivier Véran avait dans un premier temps annoncé la mise en quatorzaine de toute personne rentrant sur le territoire français, puis des mesures d’isolement de « tous les voyageurs qui arrivent de zones de forte circulation du virus ». 
Dimanche, l’Elysée a finalement indiqué qu’aucune quarantaine ne serait imposée à « toute personne, quelle que soit sa nationalité, en provenance de l’Union européenne, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni ».
 
Dans les faits, le Quai d’Orsay doit encore préciser les modalités d’entrée sur le territoire français, avec notamment la liste des pays considérés à risque, dont les ressortissants pourraient effectivement être placés en quarantaine à leur arrivée. 
 
Franchir la frontière 
Au-delà des étrangers entrant en France, se pose la question des Français partant à l’étranger. Car nos voisins ont eux aussi pris des dispositions, en témoignent les longues heures d’attente aux frontières. 
  • La Suisse a annoncé un « assouplissement progressif des restrictions d’entrée » et l’ouverture de nouveaux postes frontières à partir du 11 mai, ce qui devrait notamment simplifier la vie des travailleurs frontaliers. 
  • Les frontières franco-espagnoles restent fermées jusqu’à nouvel ordre. L’Espagne est entrée dans une période de déconfinement très progressif et les médias ibériques évoquent la possibilité d’une fermeture des frontières du pays jusqu’en octobre. 
  • La Belgique n’a pas encore annoncé l’ouverture de ses frontières, même si le passage entre les deux pays a toujours été autorisé dans certains cas, notamment pour les travailleurs frontaliers. Les ressortissants belges ont quoi qu’il en soit interdiction, au moins jusqu’au 8 juin, d’effectuer des « voyages non-essentiels » hors de leur pays. 
  • L’Italie n’a jamais fermé ses frontières avec la France, mais impose une quatorzaine à toute personne qui entre sur son territoire. Cette mesure pourrait être levée d’ici l’été, en fonction des résultats du déconfinement.
  • L’Allemagne poursuit ses contrôles aux frontières au moins jusqu’au 15 mai, alors que seuls quelques postes frontières sont ouverts pour permettre le passage des travailleurs frontaliers. D’ailleurs, les déplacements de 100 km qui seront autorisés en France à partir de lundi ne permettra pas aux Lorrains et aux Alsaciens d’aller faire leurs courses outre-Rhin.  

 

Lire aussi : 

FranceSoir le manifeste : en France nos experts c'est vous.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Contrôles à la frontière franco-allemande

Fil d'actualités Tendances éco