Sécurité routière: ce qui change à partir de ce 1er juillet

Sécurité routière: ce qui change à partir de ce 1er juillet

Publié le :

Mercredi 01 Juillet 2015 - 12:08

Mise à jour :

Mercredi 01 Juillet 2015 - 12:20
©Durand Florence/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Téléphone, vitesse, alcool: le gouvernement hausse le ton face à l'augmentation du nombre de morts sur les routes. Il est désormais interdit de conduire une voiture ou un deux-roues avec un kit mains-libres, ou de boire ne serait-ce qu'un verre d'alcool pour les conducteurs novices.

Le gouvernement serre la vis. Alors que le nombre de tués sur les routes ne cesse d'augmenter, plusieurs mesures sur la sécurité routière, dont trois majeures, viennent de rentrer en vigueur ce 1er juillet. L'objectif: enrayer la mortalité routière.

> Kit mains-libres

A partir de ce 1er juillet, tout conducteur d'une voiture ou d'un deux-roues équipé d'une oreillette, d'un casque audio ou d'écouteurs au volant sera passible d'une amende de 135 euros et d'un retrait de 3 points sur son permis. Seuls les dispositifs bluetooth intégrés aux véhicules ou les dispositifs intégrés aux casques pour les deux-roues pourront continuer à être utilisés. "Le kit mains-libres est un dispositif qui empêche (le conducteur) d'entendre ce qui se passe autour de lui. Le but est que le conducteur garde l'appréhension du monde extérieur", expliquait Bernard Cazeneuve en avril dernier. Cette mesure, largement approuvée par la Sécurité routière, s'inscrit dans le plan de lutte visant à renforcer la sécurité routière et dévoilé par le ministre de l'Intérieur en janvier dernier.

> Alcool: tolérance zéro pour les jeunes

"Boire ou conduire, il faut choisir". Désormais, les jeunes conducteurs devront être extrêmement vigilants quant à leur taux d'alcoolémie, revu à la baisse. Alors qu'il était jusqu'ici de 0,5 g/l de sang, il vient d'être abaissé à 0,2 pour les automobilistes novices, disposant d'un permis probatoire (trois ans après le permis ou deux en cas de conduite accompagnée). Cette mesure revient donc à être entièrement sobre lorsqu'ils prennent le volant. Pour celles et ceux qui se posent la question, le taux de 0 g/l de sang n'a pas été retenu pour tenir compte de la prise de médicaments pouvant en contenir. Pour les contrevenants, la sanction sera sévère: 135 euros d'amende et 6 points de permis en moins.

> Des tronçons à 80 km/h

Afin d'enrayer la mortalité routière, trois routes seront le terrain de nouvelles expérimentations: la RN7 sur 18km entre Valence et Crozes-Hermitage, la RN57 en Haute-Saône, et la RN51 dans l'Yonne et la Nièvre. Désormais, les automobilistes n'y rouleront plus à 90 km/h mais à 80km/h. L'objectif est simple: observer les effets d'un coup de frein sur ces routes accidentogènes.

> Pas de cigarette avec des enfants à bord

Certains fumeurs ne vont pas prendre la nouvelle avec joie. Désormais, il est interdit de fumer avec des enfants à bord, en raison du tabagisme passif. Selon la ministre de la Santé, Marisol Touraine, les enfants de moins de 12 ans doivent être préservés de la cigarette. Les contrevenants devront payer 68 euros en cas de non-respect de cette mesure.

> Amendes

Les amendes pour stationnement gênant sur les passages piétons, les trottoirs ou les pistes cyclables passeront de 35 à 135 euros. Cette sanction s'ajoute à celles déjà existantes comme manger au volant, se maquiller, écouter de la musique trop bruyamment. Ces infractions sont passibles de 75 euros d'amende.

 

 

 

 

Plusieurs mesures sont entrées en vigueur ce mercredi 1er juillet pour tenter d'enrayer la mortalité routière.

Commentaires

-