SNCF: 60 millions de dollars versés aux victimes américaines de la Shoah

SNCF: 60 millions de dollars versés aux victimes américaines de la Shoah

Publié le :

Samedi 06 Décembre 2014 - 17:04

Mise à jour :

Dimanche 07 Décembre 2014 - 16:03
Réquisitionnée par le régime de Vichy, la SNCF a déporté environ 76.000 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. La ville de Paris s'est engagée, vendredi 5, à verser 60 millions de dollars (48 millions d'euros) aux victimes américaines de la Shoah.
©Alfred/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Prés de soixante-dix ans après avoir été déportés par des trains de la SNCF, des déportés américains vont obtenir une compensation de la France. La ville de Paris versera, au total, 60 millions de dollars (48 millions d'euros), aux victimes de la Shoah selon les termes d'un accord passé avec Washington, ont annoncé vendredi 5 les négociateurs.

Cet accord prévoit la création d'un fonds d'indemnisation, dont l'argent sera versé aux autorités américaines en faveur de "quelques milliers" de déportés non français et de leur famille, a précisé l'ambassadrice française aux Droits de l'homme, Patrizianna Sparacino-Thiellay. 

Chaque déporté survivant, aujourd'hui de nationalité américaine, devrait ainsi recevoir environ 100.000 dollars (environ 81.000 euros) tandis que leurs conjoints ou leurs descendants pourront prétendre à plusieurs dizaines de milliers de dollars. Mais cette négociation profite également à la France. En contrepartie, les Etats-Unis se sont engagés à défendre l'immunité de juridiction dont bénéficient les entreprises étrangères sur leur sol. Ce statut les protège de toute poursuite judiciaire ou de toutes autres formes d'action. La SNCF ne pourra donc pas être poursuivie pour son rôle dans la Shoah aux Etats-Unis.

Pourtant, le groupe ferroviaire français, réquisitionnée à l'époque par le régime nazi, a largement contribué à la déportation de plusieurs milliers de personnes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la SNCF a déporté, entre 1942 et 1944, près de 76.000 juifs dans des wagons de marchandises à travers le pays et vers les camps d'extermination. Seulement 3.000 d'entre eux ont survécu. Cette affaire, particulièrement sensible, a d'ailleurs failli priver le groupe ferroviaire français de gros contrats aux Etats-Unis.

L'accord, qui sera signé lundi 8, entrera en vigueur lorsque le Parlement français l'aura validé sous forme d'amendement à la loi de 1948. Aux Etats-Unis, il s'agit d'un "executive order" qui n'a pas besoin d'être validé par le Congrès. 

la SNCF a déporté environ 76.000 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.


Commentaires

-