Travaux, retards, fermetures à la SNCF: les huit prochaines années s'annoncent difficiles

Des difficultés à prévoir

Travaux, retards, fermetures à la SNCF: les huit prochaines années s'annoncent difficiles

Publié le :

Lundi 29 Janvier 2018 - 15:44

Mise à jour :

Lundi 29 Janvier 2018 - 16:04
Alors que des centaines de voyageurs rencontrent des difficultés dans les transports en commun ces derniers temps en raison de la crue de la Seine, les dirigeants de la SNCF ont mis en garde les passagers du RER et du Transilien. Dans un entretien accordé au "Parisien", ils leur ont fait comprendre que les huit années à venir allaient être "difficiles".
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils sont des centaines à connaître chaque jour des difficultés dans les transports en Ile-de-France. Et cela ne risque pas de s'arranger avec le temps, bien au contraire. "On entre dans une phase difficile, car nous menons énormément de chantiers, tout en devant composer avec les trois millions de voyageurs quotidiens sur les RER et les Transilien", a fait savoir au Parisien Didier Bense, le directeur de SNCF Réseau Ile-de-France, tout en précisant que ces travaux allaient impacter les passagers au quotidien: "Il va aussi falloir que nous coupions, parfois pendant plusieurs jours d’affilée, certaines lignes".

Mais pour lui, ils sont "indispensables" car en 2025, "nous aurons 4 à 4,5 millions de voyageurs quotidiens". Un son de cloche partagé par Alain Krakovitch, le directeur général de Transilien. "Cela veut dire que les huit prochaines années vont être difficiles pour nos clients mais nous veillons conjointement à en réduire les inconvénients au maximum".

Mais que les voyageurs du réseau se rassurent: des solutions devraient leur être apportées afin qu'ils puissent voyager dans les meilleures conditions. "Durant les travaux, nous renforçons les offres de transport partout où cela est possible. En moyenne et grande couronne, la réponse passe par la mise en place de services de bus de substitution de qualité", a expliqué Didier Bense au quotidien tandis qu'Alain Krakovitch a annoncé qu'en 2018, "la priorité de Transilien sera l’information voyageurs".

Lire aussi - Ce qui ne tourne pas rond à la SNCF

Des projets sont d'ores et déjà sur les rails: "Nous allons commencer par mettre en cohérence les informations diffusées sur les écrans en gare, sur les smartphones et dans les trains", a-t-il expliqué précisant qu'ils allaient également ajouter "une nouvelle fonctionnalité dans l’appli SNCF, qui permettra à tout à chacun de signaler un incident, sur le modèle de Waze".

Pour rappel, la circulation du RER C est fortement perturbée depuis plusieurs jours en raison de la crue de la Seine. Au total, sept gares parisiennes, qui se trouvent en bordure de Seine, resteront fermées au moins jusqu'au 5 février: Saint-Michel Notre-Dame, Musée-d’Orsay, Invalides, Pont-de-l’Alma, Champ-de-Mars, Avenue-du-Président-Kennedy et Boulainvilliers. 

La SNCF a annoncé que les huit prochaines années allaient être difficiles pour les voyageurs.

Commentaires

-