SNCF: 10 heures pour faire Paris-Brest en TGV, trafic perturbé jusqu'à samedi

SNCF: 10 heures pour faire Paris-Brest en TGV, trafic perturbé jusqu'à samedi

Publié le :

Vendredi 13 Février 2015 - 18:01

Mise à jour :

Vendredi 13 Février 2015 - 20:50
Les liaisons ferroviaires entre Paris et la Bretagne sont perturbées jusqu'à ce samedi matin, selon la SNCF, en raison d'une panne d'alimentation qui a obligé les passagers d'un TGV Paris-Brest à rester bloqués pendant quatre heures vendredi matin. Ils ont mis deux fois plus de temps que prévu à parvenir à destination.
©Xavier Vila/Sipa
PARTAGER :
-A +A

C'est un vendredi 13 qui ne leur a pas porté chance. Les quelque 520 passagers du TGV 8603 Paris-Brest partis de la gare Montparnasse à Paris ce vendredi à 7h02 devaient arriver quatre heures et demie plus tard (à 11h32) dans le chef-lieu du Finistère. Le voyage a mis deux fois plus de temps.

En raison d'un incident technique touchant l'alimentation (un caténaire a été endommagé), leur train s'est retrouvé immobilisé vers 9h en pleine voie, à hauteur de Saint-Pierre-la-Cour (Mayenne), entre Laval et Rennes.

En attendant l'intervention du personnel de maintenance de la SNCF, ils ont été pris en charge par des gendarmes et des pompiers. Des plateaux-repas leur ont été distribués. Puis, leur TGV ne pouvant repartir malgré les premières réparations, ils ont attendu plus de quatre heures avant d'être transférés, vers 13h, dans deux TER qui les ont conduits soit à Quimper soit à Brest. Ils sont arrivés à destination peu avant 17h, selon le quotidien régional Le Télégramme.

"C'est une période de départ de vacances avec beaucoup d'enfants et de grands-parents, nous avons donc adjoint deux contrôleurs supplémentaires pour rassurer tout le monde en plus des quatre du TGV", a déclaré Thierry Chaplais, responsable des relations presse de la SNCF pour la région Bretagne.

Les passagers seront tous intégralement remboursés, a précisé la SNCF.

La circulation des trains dans le sens Bretagne-Paris n'a pas été perturbée par cet incident. Dans l'autre sens, en revanche, le trafic a repris vers 16h15 mais des retards d'une heure à deux heures en moyenne ont eu lieu sur certaines liaisons, comme Paris-Rennes ou Paris-Nantes, et les perturbations devaient durer jusqu'à samedi matin.

 

Vendredi 13 n'était pas jour de chance pour les passagers du TGV Paris-Brest


Commentaires

-