Un impressionnant incendie perturbe le périphérique parisien

Un impressionnant incendie perturbe le périphérique parisien

Publié le :

Dimanche 21 Décembre 2014 - 18:23

Mise à jour :

Dimanche 21 Décembre 2014 - 18:39
Un impressionnant incendie s'est déclaré ce dimanche en fin d'après-midi. Le feu a pris au niveau de la Porte d'Asnières dans le 17e arrondissement. Le sinistre perturbe profondément la circulation sur le périphérique.
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :
-A +A

La circulation risque d'être très perturbée ce dimanche soir à Paris puisque le périphérique a été fermé aux alentours de 17 heures après un impressionnant incendie qui s'est déclaré au niveau de la porte d'Asnières (17e arrondissement). Pour des raisons de visibilité, les voies dans les deux sens ont dû être fermées, perturbant fortement le trafic. Aucun blessé n'est à déplorer. 

D'après Le Parisien, qui rapporte l'information, c'est un véhicule qui a pris feu sur la voie extérieure. Le dégât a provoqué un épais nuage de fumée, obligeant les autorités à fermer le périphérique dans les deux sens. Finalement, la voie intérieure a été de nouveau ouverte à la circulation vers 17 heures tandis que la voie extérieure était toujours fermée.

Mardi dernier, une rupture de canalisation avait provoqué des inondations et la fermeture d'une partie du périphérique parisien dans le sud-ouest de Paris. Les voitures n'ont pas accès au périphérique entre la Porte de la Muette et la Porte de Saint-Cloud sur sa partie extérieure (sens nord-sud) et entre le quai d'Issy-les-Moulineaux et la Porte d'Auteuil pour son tronçon intérieur (sens sud-nord).

La rupture de canalisation de grand diamètre avait engendré une première inondation lundi après-midi dans le XVe arrondissement près de la Porte de Sèvres. Rapidement neutralisée, elle a été suivie par une deuxième inondation, au cours de laquelle "beaucoup d'eau a réussi à sortir des tuyaux" selon une source préfectorale citée par Le Parisien.

Le feu s'est déclaré dimanche 21 décembre au niveau de la Porte d'Asnières.


Commentaires

-