Vers un embouteillage des pistes cyclables ou vers une transformation des modes de déplacement ?

Vers un embouteillage des pistes cyclables ou vers une transformation des modes de déplacement ?

Publié le 08/09/2020 à 07:15
Aurore MESENGE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le vélo connait, depuis la sortie du confinement, une véritable explosion. Les cyclistes sont de plus en plus nombreux, et les autorités publiques entendent bien accompagner et encadrer ce phénomène.

Comme tous les autres modes de transport, le vélo a connu un arrêt brutal au début du confinement en mars dernier. En revanche, depuis le début du confinement, la petite Reine se hisse sur le podium des moyens plébiscités par les Français pour se déplacer. C’est ce que confirme une récente étude de Vélo et Territoires, réalisée en lien avec le Ministère de la transition écologique et solidaire et publiée le 02 septembre.

 

La conjonction de tous les facteurs pour accompagner le développement du vélo

Le trafic de Vélo a augmenté de 29 % en France et si les villes bénéficient de ce regain d’intérêt (+ 33 % en moyenne), tout le territoire est concerné, avec une hausse de 16 % en zone rurale, 17 % en zone périurbaine. A Paris, le trafic a explosé de 67 %, et aujourd’hui, avec 16400 cyclistes quotidiens, le Boulevard Sébastopol au cœur de Paris voit passer plus de vélos que de voitures.

Tout concourt à cette croissance, que les observateurs prédisent comme durable et continue :

  • Les « coronapistes », ces pistes cyclables crées en urgence à la sortie du confinement, sont transformées en véritable piste cyclable,
  • La création de nouvelles pistes cyclables plus larges et mieux sécurisées, l’ambition est affichée dans de nombreuses communes de France et avec le plan Vélo, c’est la promesse de voir se créer 600 nouvelles pistes cyclables à court terme,
  • La peur, voire l’angoisse pour certains, de s’entasser dans des transports en commun délaissés,
  • La commercialisation d’une nouvelle génération de vélos à assistance électrique, plus légers et à l’autonomie renforcée. La barrière des grands trajets en vélo disparait peu à peu,

 

Des vélos de plus en plus nombreux, la nécessité d’organiser leur usage au quotidien

 

Cette croissance inédite pose quelques questions notamment en termes de sécurité qu’en ce qui concerne l’organisation de l’espace public. Ici ou là, des associations d’automobilistes regrettent de voir leur espace, grignotée par les deux roues. Le Ministère des Transports en lien avec le Ministère de la Transition écologique a déjà annoncé la volonté de créer un véritable « Code de la Rue ».  Pour cela, il faudra attendre la fin du mois d’octobre, période à laquelle des « Etats Généraux du stationnement et de la mobilité » seront organisés.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le vélo en passe de devenir le mode de transport préféré des Français

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-