Les Twitter Files “examinés” par un avocat, anciennement du FBI, Elon Musk annonce l’avoir viré

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 08 décembre 2022 - 12:20
Image
Twitter files
Crédits
JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO / AFP
L'avocat de Twitter, aussi un ancien avocat du FBI, Jim Baker, a procédé à la vérification, voire à la “censure” du premier lot des "Twitter Files", “sans que la nouvelle direction en soit informée”.
JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO / AFP

De nouvelles révélations à propos des Twitter Files. Le journaliste Matt Taibbi n’a toutefois pas encore publié la suite des échanges internes au réseau social sur l’affaire de l'ordinateur portable de Hunter Biden. Le collaborateur d'Elon Musk explique surtout le retard dans la publication des autres documents. Et l’une des raisons n’est pas des moindres : l'avocat de Twitter, aussi un ancien avocat du FBI, Jim Baker, a procédé à la vérification, voire à la “censure” du premier lot des "Twitter Files", “sans que la nouvelle direction en soit informée”.

Était-ce la raison pour laquelle les premières révélations des "Twitter Files", annoncées en grande pompe par Elon Musk, n’ont pas eu l’effet escompté ? Le gouvernement de Joe Biden a réagi à la première vague, en écrivant que ces éléments ne représentaient qu'une "distraction" ne révélant que de "vieilles histoires".

Mardi 6 décembre, Matt Taibbi, l’un des deux journalistes chargés par le patron de Tesla de dévoiler les “Twitter Files”, a fait de nouvelles révélations. Il ne s’agit pas de nouveaux détails sur l’affaire liée au "laptop" de Hunter Biden et la manière avec laquelle Twitter a censuré les contenus afférents, mais sur son travail de recherche avec la journaliste Bari Weiss.

“Vendredi, le premier épisode des fichiers Twitter a été publié ici. Nous nous attendions à publier plus au cours du week-end. Beaucoup se sont demandés pourquoi il y avait eu un retard”, écrit Matt Taibbi.

Elon Musk n’était pas au courant

Son explication ne tarde pas à venir. Mardi, Jim Baker, avocat de Twitter, “a été licencié”, a-t-il ajouté. “Parmi les causes ? Vérification du premier lot de "Twitter Files" - sans que la nouvelle direction en soit informée”, a-t-il annoncé dans un nouveau thread publié sur son compte Twitter. Et de poursuivre : “Le processus de production des Twitter Files impliquait la transmission à deux journalistes (Bari Weiss et moi-même) [des documents] par le biais d'un avocat proche de la nouvelle direction. Cependant, après le lot initial, les choses ont commencé à se compliquer”.

C’est Bari Weiss qui apprend que derrière la transmission des documents, se trouve Jim Baker, ancien avocat du FBI décrit par Matt Taibbi comme “un personnage controversé”. Mêlé à plusieurs affaires du FBI, il avait démissionné en 2018 suite à une enquête relative à des fuites dans la presse. Au FBI, il a joué un rôle clé dans l'enquête sur les allégations d'ingérence russe dans l'élection présidentielle de 2016. Un autre avocat, proche des démocrates et de l’équipe d'Hillary Clinton (Ndlr, adversaire de Donald Trump lors de ces élections) du nom de Michael Sussmann, a rencontré Jim Baker en 2016 pour lui présenter de prétendues données et des "livres blancs” qui démontreraient “un canal de communication secret" entre l'organisation Trump et Alfa Bank, basée en Russie.

“Au cours du week-end, bien que nous ayons tous les deux fait face à des obstacles à de nouvelles recherches, Bari Weiss a découvert que la personne chargée de publier les fichiers était quelqu'un du nom de Jim. Lorsqu'elle a appelé pour demander le nom de famille de ‘Jim’, la réponse était: "Jim Baker" (...)”, écrit-il.

Le même journaliste poursuit en indiquant que le premier lot de fichiers reçus portait la mention "Spectra Baker". “La nouvelle que Jim Baker vérifiait les Twitter Files a surpris chaque personne impliquée (...) Elon Musk a vite réagi” en licenciant l’avocat. Le patron de Twitter a affirmé avoir découvert cela dimanche, dans une réponse à un tweet.

Bari Weiss prend le relais

Les prochaines révélations des "Twitter Files" devront se poursuivre puisque “les journalistes ont repris leurs recherches” mardi prochain. “Le prochain épisode des Twitter Files apparaîtra” sur le compte Twitter de Bari Weiss, annonce-t-il.

Interrogé lors d’un chat audio dans lequel il a évoqué le risque important qu’il soit assassiné, Elon Musk a affirmé avoir autorisé "un accès sans entrave" à d’anciens documents internes aux deux journalistes. “Je ne contrôle pas le récit. Il est tout simplement évident qu'il y a eu beaucoup de contrôle et de suppression d'informations, y compris des choses qui ont affecté les élections ... “, avait-il dit.

Vendredi dernier, des documents prouvant une “ingérence” de Twitter dans les précédentes élections américaines à travers le scandale lié à l'ordinateur portable de Hunter Biden, le fils de l’actuel président des États-Unis Joe Biden, ont été publiés. Une première série de documents, des conversations internes au réseau social, ont été dévoilés par le journaliste Matt Taibbi.

Les échanges démontrent que l'équipe de Joe Biden demandait aux employés de Twitter de supprimer du contenu politique spécifique en octobre 2020, quelques semaines seulement avant son élection à la présidence des États-Unis. Les employés du réseau social ont délibérément suspendu et censuré des liens sur cette affaire, prétextant une infraction à la politique de la plateforme en matière de “matériel piraté”.

"Si Twitter approuve les enchères d'une équipe avant une élection en fermant les voix dissidentes lors d'une élection cruciale, c’est la définition même de l'ingérence électorale", a déclaré Musk. Et d'ajouter : "Franchement, Twitter agissait comme un bras du Comité national démocrate, c'était absurde”.

À LIRE AUSSI

Image
Twitter
Twitter est “peut-être” intervenu dans la victoire de Lula au Brésil, selon Elon Musk
Quelle est l’ampleur des ingérences politiques de Twitter ? Après les “Twitter Files” qui démontrent l’intrusion du réseau social dans les élections présidentielles am...
06 décembre 2022 - 16:25
Politique
Image
Twitter
Elon Musk dévoile les “Twitter Files” liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden
Elon Musk passe à l’acte. Une semaine après avoir qualifié l’ingérence de Twitter dans les élections présidentielles américaines de “réalité évidente” et promis de pub...
03 décembre 2022 - 21:40
Société
Image
Elon Musk
Elon Musk affirme que le risque qu’il soit assassiné est "assez important"
Elon Musk craint-il pour sa vie ? Le nouveau patron de Twitter a affirmé dimanche être conscient d'un risque d'assassinat “assez important”, lors d’un chat audio de pl...
05 décembre 2022 - 16:10
Politique

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.