Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 20 août, 10:45
Accueil > Sport > Cyclisme > Jean-Paul Ollivier, classé patrimoine du Tour de France

Jean-Paul Ollivier, classé patrimoine du Tour de France

Tour de France 2012


Il n'a pas son pareil pour animer les interminables étapes de plaine du Tour de France. Quel est le secret de la formidable mémoire de Jean-Paul Ollivier ?

Jean-Paul Ollivier, journaliste à France Télévisions, historien du vélo
Jean-Paul Ollivier, journaliste à France Télévisions, historien du vélo AFP/FRED TANNEAU

Vous gardez peut-être en mémoire l'image de votre grand-père assoupi devant une étape de plaine du Tour de France, bercé par la voix d'un homme décrivant avec ferveur l'architecture d'une église du Limousin. L'édifice ne vous dit rien mais cette voix vous parle. Celle de Jean-Paul Ollivier, devenu au fil des années un membre de la famille - de celle du Tour de France, en tout cas. Le journaliste de France Télévisions conte le cyclisme en noir et blanc et le patrimoine méconnu des régions françaises. « Je suis là pour plaire au public tout en apportant des précisions historiques, du genre ''ce lieu a servi de tournage pour un feuilleton avec Annie Girardot'' ou ''dans ce château, Léon Gambetta a reçu le roi Edouard VII'' », raconte ce pur produit de la Bretagne, né le 22 mai 1944 à Concarneau. Concarneau : son beffroi de 1906, son musée de la pêche et son festival du polar, selon Wikipedia, l'une des sources qu'il utilise avant ses interventions à l'antenne. « J'ai conservé des archives mais maintenant, avec internet, on a tout. Wikipedia, je m'en sers pour me renseigner sur un village, par exemple. J'ai aussi des guides Michelin – vert, bleu... toutes les couleurs – et une assistante. Elle cible les endroits importants traversés par l'étape et reste en contact avec le réalisateur et l'hélicoptère. » Zoom sur l'église. Et Jean-Paul fait le reste.

"L'histoire du cyclisme, il a grandi avec"

 

Sa connaissance du cyclisme est légendaire. L'an passé, son confrère Pierre Salvic avait tenté de le piéger en lui demandant, au cours d'une émission, le quatrième de la cinquième étape du Tour de France 1960. Alléché par la bouteille de champagne promise en cas de succès, Jean-Paul Ollivier trouva la réponse en une minute trente, sans antisèches. Cédant à la tentation de jouer, nous lui demandons le sixième de la seizième étape du Tour 1984. « Non, non, ça ne marche pas comme ça », se braque-t-il, avant d'expliquer : « Les choses que je retiens le mieux sont les souvenirs d'enfance, d'adolescence. Petit, comme on n'avait pas la télé, je ne pouvais me renseigner qu'en lisant les revues spécialisées. Le mercredi, avec l'accord de mes parents, j'avais le droit au Miroir du Sport ; mes amis me prêtaient le Miroir Sprint, son concurrent. Les voisins me donnaient aussi des magazines. Je fixais les portraits de coureurs durant des heures, en accrochais certains sur les murs de ma chambre. Je découpais des photos que je collais dans un carnet. J'avais aussi des figurines. Il y avait peu de moyens d'information. Avec le recul, je suis étonné d'avoir pu autant me cultiver. » En 1957, le petit Jean-Paul suit les championnats de France à Châteaudun - son musée municipal des Beaux-Arts et d'Histoire Naturelle, son parc Léo Lagrange, ses grottes du Foulon - bien placé sur une côte d'où l'on peut facilement voir passer le peloton. « 90 coureurs. Je les appelais tous par leur prénom. A force de regarder leurs portraits dans les magazines, je me souvenais d'eux. » Si le journaliste se souvient aujourd'hui davantage du Tour 1960 que du Tour 1984, c'est parce qu'il avait seize ans à l'époque. « L'histoire du cyclisme, il a grandi avec, rappelle son confrère Jean-René Godard. C'est un Breton, un amoureux du vélo. Le cyclisme est aussi un excellent moyen pour renforcer sa culture géographique. Moi, je suis par exemple capable de citer n'importe quel chef-lieu de département. » Jean-Paul Ollivier est aussi « un féru d'Histoire », ajoute Jean-René Godard, au point d'avoir publié quatre livres traitant du Général de Gaulle.

L'interview de Hailé Sélassié

 

Il se souvient encore des mouvements des bateaux du port de Concarneau et du Liberté, ce paquebot où son père, marin puis infirmer sur les navires, l'emmena un jour. Il en garda un amour pour les belles choses. Sa mère, ouvrière chez Cassegrain, dans une usine de conserve, l'a encouragé à persévérer dans le journalisme. « Elle disait à mon père : ''Regarde, il écrit, il signe des papiers, c'est sa vocation''. Lui, qui aurait aimé que je devienne marin, râlait. » Cet admirateur de Louison Bobet (vainqueur du Tour 1953, 1954 et 1955) a partagé sa première partie de carrière entre la chronique sportive et les papiers politiques. En 1958, à 14 ans, il assista au Grand prix de Scaër - sa Forêt de Coatloc'h, son menhir Saint-Jean, son église Sainte-Candide. Par sa culture, il impressionna l'ancien sélectionné olympique Maurice Moucheraud, ébahi d'entendre un gamin énumérer son palmarès par coeur. Moucharaud, proche de patrons de presse parisiens, le fera embaucher à Vélo Journal comme correspondant pour la Bretagne. Plus tard, durant son service militaire, Jean-Paul Ollivier fut amené à travailler à Radio Djibouti, en pleine révolution. Lors d'un second séjour, en 1972, sa sympathie avec le haut-commissaire de Djibouti lui offra l'occasion de rencontrer et d'interviewer l'empereur de l'Ethiopie Hailé Sélassié, dans une salle du trône décorée de plusieurs toiles de Gauguin. L'un des plus grands souvenirs professionnels du journaliste, ex-aequo, peut-être, avec un reportage sur un joueur de billard. « En 1974, de retour d'Afrique, j'intégre Stade 2. Je m'occupe de tout, dont du billard. Je n'y connais rien. Je sais à peine différencier une boule d'une queue. Je commence malgré tout à suivre un Français, un débutant qui n'a encore rien fait. Je le suis lors des championnats de France, qu'il gagne. Je dis à Robert Chapatte, le rédacteur en chef, qu'il faut absolument suivre ce type en Argentine pour les Mondiaux. » Chapatte valida le déplacement à Buenos Aires - son musée d'art latino-américain, ses opéras, ses grillades. « Finalement, mon joueur devient Champion du Monde. J'ai eu l'impression de l'avoir accompagné du début à la fin. » La passion de l'anecdote. Une vraie qualité.

"J'ai l'impression d'avoir moins de mémoire qu'auparavant."

 

Sa carrière de cycliste fut tout aussi anecdotique. « J'ai couru deux années, en 1960-1961, dans le club cycliste cadet de Concarneau, en amateur 4ème catégorie. Je n'ai pas perdu mon temps. Je sais comment enfiler un dossard, je sais ce qu'il se passe dans la tête d'un coureur quand il coince dans une montée. » France 2 lui demanda de suivre le Tour de France à moto, ce qu'il fit durant 20 ans. A l'antenne, rattrapé par son obscession, il ne pouvait toutefois s'empêcher d'évoquer les châteaux défilant devant lui, et ce même si on ne les voyait pas à l'écran. « Les gens étaient frustrés, je reçevais des lettres. » Charles Biétry, directeur des sports, le fera descendre de sa bécane en 2001 pour le placer en cabine avec une consigne : mettre en avant le patrimoine et partager ses souvenirs avec les téléspectateurs. « C'est parfois difficile. J'ai l'impression d'avoir moins de mémoire qu'auparavant. Les cellules du cerveau atteignent leur plénitude vers 30/40 ans, ensuite elles déclinent. » Sa technique pour l'entretenir consiste à replonger dans ses souvenirs d'enfance. Sa chambre. Ses magazines. Ses figurines de coureurs.

Par Maxime Mianat

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par pasloi, le 1 jui à 16:42

    pasloi
    Démat Jean Paul ! . . .

    Le Tour,évènement sportif majeur s'il en est, mais le suivre à la télé (quand on peut) avec les commentaires de "Paulo la science", c'est que du bonheur (!) Ce Monsieur là est un puits de culture, insatiable sur le patrimoine des lieux et régions traversées (!) Bravo Jean Paul, car voilà aussi comment on peut agréablement suivre Le Tour en ayant autres choses dans les oreilles que les termes très techniques des férus du vélo, tout en restant dans la course ! . . . 



    - Signaler un abus  
    • Par Jakyburn, le 1 jui à 16:58

      Jakyburn
      Allier l'utile..

      ...à l'agréable : je suis le tour (comme toi, je suppose) tout en surfant sur notre Forum... Les interventions de "Paulo la science" sont toujours très attendues et appréciées : il nous fait découvrir autrement des endroits que l'on croit connaître !!! à tt à l'heure, Ami...



      - Signaler un abus  
      • Par pasloi, le 1 jui à 17:11

        pasloi
        Pile poil ! . . .

          Comme tu le dis, je surfe entre les deux, mais c'est vrai que Monsieur Jean Paul Olivier c'est une voix et un sens inné de la description qu'il te transmet ce qqu'il sait avec délectation ! . . .   de la GRANDE CLASSE  !  A+ Jaky



        - Signaler un abus  
  • Par Chamberlain, le 1 jui à 17:36

    Chamberlain
    Question

    Bel article. La fameuse expression «Chute ! Chute à l'arrière !» était de lui ou d'un autre ?



    - Signaler un abus  
  • Par Bibinou, le 4 jui à 17:56

    Bibinou
    En un mot : un pro !!!

    Jean Paul Ollivier est au vélo ce que Thierry Roland était au football : deux grandes connaissances de leurs sports. Respect !!!



    - Signaler un abus  
    • Par pasloi, le 5 jui à 02:23

      pasloi
      Bonjour Bibinou

      Tout à fait d'accord avec vous, et juste un détail en plus, cette année heureusement que Paulo est là, car au niveau du spectacle sur la route il n'y a rien a commenter ! . . . 



      - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour