Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 17 septembre, 07:34
Accueil > Sport > Football > Hoda Lattaf : "On ne donnera pas la Coupe à Lyon"

Hoda Lattaf : "On ne donnera pas la Coupe à Lyon"

Football Féminin

Interview

Hoda Lattaf, la capitaine de l'équipe féminine de Montpellier est déterminée. Pour elle, il n'existe pas d'autre option : dimanche, son équipe doit s'imposer face à Lyon en finale de la Coupe de France (16h45, France 4) pour "sauver sa saison". Entretien.

Pendant longtempts, Hoda Lattaf a été la buteuse de l'équipe de France (111 capes). Aujourd'hui, l'attaquante fait le bonheur de Montpellier
Pendant longtempts, Hoda Lattaf a été la buteuse de l'équipe de France (111 capes). Aujourd'hui, l'attaquante fait le bonheur de Montpellier AFP/Franck Perry

Pour commencer un petit record : depuis l'invention du Challenge de France, devenu cette saison la Coupe de France féminine, Hoda Lattaf n'a manqué que trois des onze finales (2001-02, 2003-04 et 2004-05) pour trois victoires (2006, 2008, 2009). Quand on lui propose de rebaptiser la Coupe à son nom, elle éclate de rire et propose pour plaisanter que l'on grave juste ses initiales sur la Coupe. Dimanche, l'ancienne internationale tricolore (111 sélections) âgée de 33 ans, sera plus que motivée au moment d'entrée sur la pelouse du Stade Jacques Rimbault de Bourges. Consciente que les Montpelliéraines ne seront sans doute pas championnes de France, elle veut rapporter le trophée en espérant que les garçons soient sacrés champions en Ligue 1 et que cette saison soit celle du MHSC.

FRANCE-SOIR. Un nul à l'aller (1-1), une défaite au retour (1-0) en championnat, la finale de la Coupe de France dimanche à l'OL ressemble à une belle...
HODA LATTAF. On peut le voir un peu comme ça. La Coupe c'est différent du championnat dans le sens où on n'a pas le droit à l'erreur. Il faut un vainqueur ! C'est un match très spécial. Contre le PSG, en demi-finale, nous avons été très costaudes. A ce stade de la compétition, sur un match, nous sommes capables de tout. Nous sommes un peu une équipe de Coupe. Nous arrivons très souvent en finale, du coup nous sommes sereines. C'est une finale très attendue qui nous permettra de sauver notre saison si on l'emporte.

F.S. Ce Montpellier-Lyon, c'est une affiche rêvée entre deux places fortes du football féminin.
H.L. Ce sont des noms qui parlent et qui font vendre. Le match se déroulent à Bourges, ce n'est pas facile pour nous car cette ville n'est pas spécialement bien desservie, le déplacement va être compliqué pour nos supporters. Je suis évidemment très contente de disputer cette finale et je n'ai rien contre Bourges, mais pour promouvoir le football féminin, ce n'est pas idéal de nous faire jouer là-bas. On aurait pu faire un lever de rideau comme ce fut le cas pour France-Turquie à Gerland (Montpellier-Le Mans 3-1, en 2009, NDLR). Par ailleurs, dimanche soir beaucoup de personnes iront au stade pour voir les garçons (qui affrontent Lille pour la 37e journée de Ligue 1) et du coup ces gens-là ne pourront pas faire le déplacement pour venir nous encourager. La fédé aurait pu faire l'effort de programmer ce match samedi, cela aurait arranger tout le monde, à commencer par Lyon qui dispute sa finale de Ligue des champions jeudi (face à Francfort).

F.-S. Vous pensez avoir vos chances dimanche contre Lyon ?
H.L. On ne va pas leur donner la Coupe comme ça. On a la chance de jouer une finale qui sera regardée puisqu'elle sera télévisée. Il va y avoir du monde dans le stade car une nos joueuses est originaire de Bourges. Ce sera une belle fête pour le football féminin. En plus, c'est la première finale depuis que la compétition a été rebaptisée Coupe de France (jusqu'à l'an passé, elle s'appelait Challenge de France).

"La Coupe nous permettra de nous racheter"

F.S. A deux journée de la fin du championnat, vous êtes troisièmes de D1, à deux points de Lyon et à cinq points de Juvisy. Croyez-vous encore au titre ?
H.L. Il ne faut pas se leurrer, ça va être très dur d'aller chercher la deuxième place et donc la Ligue des champions. Mathématiquement, ça va être compliqué. Si on veut être championne, il faut que les deux équipes fassent des faux pas lors des deux dernières journées et je n'y crois pas. Si Juvisy assure, le titre se jouera lors de la dernière journée. Cela fait longtemps que ça ne s'est plus vu en D1.

F.-S. Cette troisième place, c'est donc une déception ?
H.L. Bien sûr ! On a un effectif qui pouvait finir dans les deux premiers et se qualifier pour la Ligue des champions. L'an passé, on était performantes contre nos concurrentes directes et on se faisait accrocher par les petites équipes. Cette saison, c'est l'inverse : on a laissé trop de points contre Lyon, Juvisy et le PSG. On a un bon groupe, un bel effectif, la Coupe nous permettra de nous racheter.

"Les garçons (de Montpellier) mérite d'être champions"

F.-S. Vous réalisez une excellente saison, pourtant les garçons vous font de l'ombre avec ce titre de champion qu'ils essayent de conquérir. Cela vous embête ?
H.L. Cela fait partie du jeu. On a besoin d'eux pour exister. On dépend de leurs résultats. On les côtoie souvent et cela se passe bien. Je sais qu'ils ont regardé notre match contre le PSG et qu'ils suivront notre finale dimanche. Ce sera la journée montpelliéraine car nos - 19 ans jouerons la finale du challenge national en lever de rideau (contre Juvisy). Lyon est une équipe très costaude, sans doute la meilleure en Europe actuellement, mais on ne lâchera rien.

F.S. Vous êtes revenue au club depuis 2009, trouvez-vous qu'il a évolué  ?
H.L. Ce club évolue de jour en jour, de saison en saison. Le MHSC a une politique basée sur la formation. Les garçons, par exemple, n'ont pas un effectif exceptionnel mais le coach a su établir un style de jeu et une discipline qui permet de gagner. Aujourd'hui, ils ont de grandes chances d'être champions. C'est la seule équipe à ne jamais être descendue sous la 3e place cette saison (en fait Montpellier a été une fois 4e, lors de la 8e journée après sa défaite face à Paris 3-0). Ils méritent d'être champions.  

Par Propos recueillis par Syanie Dalmat

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour