Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 02 septembre, 20:52
Accueil > Sport > Football > PSG : Ibrahimovic, dieu ou démon ?

PSG : Ibrahimovic, dieu ou démon ?

Mercato d'été 2012


Tout proche de rallier la Ligue 1 et le Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic suscite de nombreuses interrogations. Entre gestes de classe mondiale et caprices de diva, le spectacle promet d'être au rendez-vous.

Zlatan Ibrahimovic va toucher 14 millions d'euros par saison au Paris Saint-Germain
Zlatan Ibrahimovic va toucher 14 millions d'euros par saison au Paris Saint-Germain AFP/GIUSEPPE CACACE

« Le génie ne peut pas exister sans turbulences. » La phrase de Massimo Nava, correspondant à Paris du Corriere della Sera, ne concerne pas uniquement Mario Balotelli. Elle sied également à Zlatan Ibrahimovic, autre forte tête sévissant chaque semaine sur le Vieux Continent. Résultat : le natif de Malmö s'apprête à mettre sens dessus-dessous un football tricolore finalement peu habitué aux éléments caractériels. Spectacle garanti.

Un attaquant prolifique

Entré dans le clan des trentenaires en octobre dernier, 'Ibra' ne s'est pas perdu dans des questions existentielles. Il vient d'empiler trente-trois buts sous les couleurs de l'AC Milan, dont vingt-huit en Serie A pour rafler le titre de Capocannoniere (meilleur réalisateur). Soit sa saison la plus aboutie et la plus prolifique, dans l'ombre du couple formé par Cristiano Ronaldo (56 buts) et Lionel Messi (64 buts). Pic de forme ou feu de paille ? "Ibracadabra" joue cartes sur table et se revendique comme le saint patron du ballon rond. « Je suis le joueur le plus fort du monde. Pour moi, deuxième n'existe pas », clamait-il haut et fort en 2010. Une poussée irrépressible vers les sommets comme pour prendre "une revanche" sur une enfance délicate, narrée dans sa biographie intitulée Je suis Zlatan Ibrahimovic, écrite par David Lagercrantz et parue en 2011 avec un certain succès. Comparé à une « oeuvre d'art » par son agent et dragué par José Mourinho, l'ancien de l'Ajax et l'Inter Milan jouit toujours d'une cote importante auprès des grosses cylindrées européennes. Une popularité qu'il s'est forgée dès ses débuts, aux Pays-Bas. Tout amateur se souvient obligatoirement de son exploit personnel contre Breda, fatal à six défenseurs adverses.  

Une véritable pointe

Avec lui, pas de place au doute : Ibrahimovic se présente comme un pur avant-centre -en club, en tout cas, puisque sa sélection l'a notamment vu beaucoup revenir au milieu durant l'Euro-, uniquement tourné vers la cage adverse sans l'obligation de défendre. Un profil assez différent de ceux qu'offrent Nenê ou encore Jérémy Ménez, tous deux capables de se muer en milieux de terrain quand le besoin s'en fait sentir. Son arrivée va obliger Carlo Ancelotti à changer son dispositif tactique, loin de se focaliser sur une véritable pointe offensive. Son imposante carrure va également contraster avec le filiforme Kévin Gameiro, sans doute amené à faire ses valises pour Valence. John Carew et John Elmander, ultimes déménageurs de l'Hexagone, vont avoir un successeur de choix.

Explications de texte et mises au poing

Ceinture noire de taekwondo à l'âge de 17 ans, celui qui réclame déjà le n°9 se rappelle régulièrement au bon souvenir des tatamis. Face aux médias, les prises de tête interviennent même après des victoires. Tancé par Arrigo Sacchi au sortir d'un match de Ligue des champions face à Auxerre, Ibrahimovic ne tarde à renvoyer la pareille. « Sacchi a dit que si je ne chaussais pas du 47, je n'aurais pas marqué le premier but, lâche-t-il en direct. Sacchi doit apprendre à rester silencieux. Il semble jaloux parce qu'il parle trop. Si ma façon de jouer ne te plaît pas, ne me regarde pas. »

Les femmes subissent le même sort au moindre écart. Pour une question au sujet de ses relations présumées tendues avec son entraîneur, 'Ibra' boucle prématurément l'interview en lançant un regard noir à son interlocutrice de Sky Sport. « Putain, qu'est-ce que tu regardes ? », lui assène-t-il.

Même ses coéquipiers ne sont pas exemptés d'un coup de folie de l'imprévisible nordique. Antonio Cassano, visé par un coup de pied en pleine tête, peut en témoigner. Et son compatriote Christian Wilhelmsson est logé à la même enseigne en sélection.

Des absences sur la scène européenne

Attendu sur des matchs décisifs en Ligue des champions, Ibrahimovic a pris la mauvaise habitude de passer au travers de ces rendez-vous. Les filets n'ont tremblé que trois fois sur son passage (face à Arsenal en 2010 et en 2012) lors de matches à élimination directe avec le Milan AC comme avec Barcelone.

Néanmoins, il a toujours conquis le titre national dès son arrivée dans un club (avec l'Ajax en 2002, la Juventus en 2005, l'Inter en 2007, Barcelone en 2010 et le Milan AC en 2011). Le club de la capitale peut y voir un signe du destin après dix-huit ans de disette...

Zebina : « Une personne particulière »

Le caractère égocentrique du spécimen effraie aussi nombre d'observateurs. Certains techniciens, à l'image de Pep Guardiola, s'y sont cassé les dents avant d'essuyer une pluie de critiques. Sur comme en dehors des terrains, Ibrahimovic chasse sa proie pour ne plus la lâcher, quitte à mettre en péril le collectif. Il entend faire parler de lui en bien ou en mal et ne supporte pas de vivre dans l'indifférence. Avoir un rôle mineur, très peu pour cet amateur de caméras et de flashs. « Il a un sale caractère", note au passage Olivier Dacourt, un autre ancien compère en Italie, dans Le Parisien. pour le consultant de la chaîne BeInsport, l'extravagant attaquant ne compte pas vraiment se racheter une virginité avant la fin de sa carrière. « Il ne cherche pas à plaire. Qu’on l’aime ou pas, il s’en fout. Il se nourrit même de l’animosité qu’il peut susciter.» Une tare qui s'avère finalement être la plus grande force de celui qui devrait faire vivre un enfer aux défenseurs de Ligue 1. « Il a une image de caractériel ou d’excentrique qui fait comme il veut, mais ça peut être sa force », renchérit Julien Escudé, compagnon de route à l'Ajax Amsterdam.

Le Suédois à la langue bien pendue ne s'interdit jamais de ramener une victoire ou une défaite à sa seule performance personnelle. Ses coéquipiers n'ont souvent pas voie au chapitre, sous peine de s'attirer les foudres de l'ancien gamin turbulent qui n'a pas véritablement changé. « Il était un peu sauvage et se battait souvent. Les parents des autres joueurs voulaient le mettre dehors. C’est un combattant mais pas seulement sur le terrain» , rappelle son biographe. Ancelotti pourrait rapidement regretter les frasques verbales de Nenê. Une chose est sûre : Paris risque bien d'héberger un messie avec le diable au corps.

Par Mikaël Torz

Réactions à cet article14 commentaires

  • Par bernardmarie, le 17 jui à 16:33

    bernardmarie
    démesure

    rien ne peut justifier le salaire exorbitant de ce joueur de foot; comment voulez-vous qu'en apprenant ça, que beaucoup de jeunes défavorisés en milieu scolaire ne préfèrent pas taper le ballon plutôt que d'ouvrir des manuels de classe ? quel bel exemple de réussite, n'est-ce pas ?



    - Signaler un abus  
  • Par pasloi, le 17 jui à 18:14

    pasloi
    Je rêve ! . . .

    Il est vrai que le ballon rond engendre des chiffres incommensurables, mais ça rapporte et toujours aux mêmes, alors sans faire un quelconque procès d'intention à qui que ce soit, je dirai simplement qu'il va falloir penser à arrêter les dégâts de la planche à billets et redonner des VRAIES VALEURS au SPORT et ce  quel qu'il soit (!) Mais excusez moi, car là je ne fais que rêver ! . . . 



    - Signaler un abus  
  • Par norbert, le 17 jui à 18:24

    norbert
    Le qatar veut faire du PSG 

    Le qatar veut faire du PSG  l'une des meilleure équipe du monde,comment peut t'on dépenser autant de millions pour des footballeurs alors qu'il y a tant de misère sur la terre,le sport perd tout son intéret quand  l'argent régit tout et que les résultats sont connus d'avance,c'est pas très moral tout ça!



    - Signaler un abus  
  • Par Wiseman, le 17 jui à 20:03

    Wiseman
    Dieu ou démon?

    Tous les deux mon général!



    - Signaler un abus  
  • Par MacMurphy, le 17 jui à 20:31

    MacMurphy
    Clause anti-Hollande

    Il a mis dans son contrat une clause spécifiant que si le gouvernement français mettait ses menaces de fiscalisation à 75 % à éxécution, le club lui assurait un salaire net équivalent. C'est ce qui a retardé son arrivée. Ca ne fait pas de Paris une grande équipe. Les problèmes de vestiaires qu'Ancellotti va devoir gérer vont être pénalisants.



    - Signaler un abus  
  • Par pascal1973, le 18 jui à 08:37

    pascal1973
    Vous êtes choqués ??

    C'est marrant on dirait que beaucoup découvrent que les salaires sont astronomiques dans le foot et sont choqués ?!!!
    Par contre, quand c'est pas chez nous... En Espagne (pays en crise encore plus qu'en France il me semble) cela ne vous choque pas qu'un Messin ou un Ronaldo gagne 10 M€ par mois ?
    Ca vous choque juste parce que c'est en France, ah bon... pourtant c'est pas l'Europe qui aide l'Italie, l'Espagne la Grèce (vous croyez qu'un footballeur à Athène touche le smic ?) ??... 



    - Signaler un abus  
  • Par Le Soir, le 18 jui à 09:25

    Le Soir
    Misère

    Incroyable que les JT français ouvrent leurs journaux sur un footballeur, à cette époque où tout dans ce pays fout le camp. Le garçon vient jouer à la baballe en France et nos journalistes de télévision font presque un malaise ! Triste métier !



    - Signaler un abus  
  • Par amazonia, le 18 jui à 13:00

    amazonia
    PSG : Ibramhimovic ,dieu ou ..

    PSG ? CLUB INTERNATIONAL  PAYER PAR LE QUATAR ? CE CLUB ? N'A DE NOM DE PSG ?mais Français ! pas vraiment un grand nombres de joueurs  qui on LE MELON A LA PLACE DE LA TETE ET AVEC ABRACADABRA=un forte tête de plus ! pas un cadeau ?  Des pieds bons pour le ballon ? Mais la tête ? Valeurs/ éducation /respect / ? PAS VRAIMENT UN MODELE POUR NOS ENFANTS ? MAIS BON POUR LES BENEFICES DU CLUB ? PAUVRE FRANCE ?  ce club devrait prendre le nom de SEULEMENT QUATAR ? PAS FRANCAIS



    - Signaler un abus  
  • Par maclane, le 18 jui à 13:23

    maclane
    @ amazonia

    a un footballeur on lui demande juste de marquer des buts on sait qu'avec la tete c'est limité !! des fois il marque meme des buts avec.....................????



    - Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 18 jui à 15:16

    Taratata21
    Salaire d'Ibrahimovic

    oups mauvaise  manip, désolée


    Je disais donc : c'est vrai que le Qatar n'est pas connu pour faire partie des pays développant une politique sociale de réel partage.



    - Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 18 jui à 15:27

    Taratata21
    Salaire d'Ibrahimovic

    Pascal bonjour : bien sûr nous sommes choqués. C'est tellement amoral quand on pèse bien tous les pour et tous les contre. Quand on a une attitude aussi perso, pourquoi avoir intégré un sport d'équipe ? Un métier très sympa avec salaire et autres avantages niveau direction. Aucune prise de risque ni pénibilité comme dans certains qui sont payés une misère. Quant à la longévité, c'est pareil pour tous les sportifs mais tous ne peuvent prévoir de la même façon la suite.



    - Signaler un abus  
    • Par pascal1973, le 19 jui à 07:26

      pascal1973
      Je suis d'accord mais...

      ... mais ce qui me choque encore plus que le salaire d'IBrahimovic (l'argent n'est pas public mais vient du Qatar), c'est de savoir que cette année la mairie de Paris va attribuer une subvention d'1 M€ au PSG ! Et ça, c'est de l'argent public et il me semble que quand un club peut faire de tels recrutements il n'a pas besoin de l'argent des contribuables !!..



      - Signaler un abus  
  • Par 95eric, le 19 jui à 19:26

    95eric
    L'OM va pleurer de l'anis....!

    BRAVO les Quataris ! Du reve pour Paris qui en a bien besoin.


    Marre des Anglais, des Espagnols et des Italiens ! Enfin des clashs en France et une bonne décharge pour la L1 qui était en hibernation depuis 20 ans mini !


    Imaginons un instant le PSG vainqueur de la Champions Ligue...(en 2013)



    - Signaler un abus  
  • Par Charles Stone, le 22 jui à 01:48

    Charles Stone
    Ibrahimovic

    Ibrahimovic n'est ni un Dieu, ni un démon, ni un diable d'ailleurs. C'est uniquement un très bon joueur, d'un gabarit exceptionnel et d'une forme parfaite. C'est un produit, une créature de Dieu. Du point de vue sportif, le PSG est une entreprise aux mains des qataries. Ces émirs investissent sur une équipe de la capitale avec une forte population de supporters... Le seul intérêt des Qataries est tout sauf sportif.....



    - Signaler un abus  

FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Tour de France 2011

    Programmes TV du jour