Abou Moussab al-Zarqaoui

Jeudi, Août 30, 2018 - 09:49
Le raisonnement est simple: la présence de fusils d'assaut Famas (très peu exportés) en zone irako-syrienne prouverait que la France arme tel ou tel groupe impliqué dans le conflit et principalement les islamistes. Marc de Helle, observateur de la prolifération des armements, dévoile pour France-Soir les ressorts de cette propagande issue des milieux proche du régime de Damas, de l'extrême droite et de la complosphère.
Jeudi, Juin 28, 2018 - 12:13
Éclipsé sur le théâtre irako-syrien par l'Etat islamique, Al-Qaïda n'en reste pas moins présent au sein des organisations djihadistes. Matteo Puxton, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence du conflit irako-syrien, présente en partenariat avec "France-Soir" la nouvelle formation militaire des loyalistes du groupe djihadiste "historique": Tanzim Hurras ad-Din.