Complice

Vendredi, Avril 21, 2017 - 11:59
L'application SAIP dépendant du ministère de l'Intérieur et censée alerter la population en cas d'attentat n'a pas averti les Parisiens jeudi soir lors de l'attaque perpétrée contre des policiers, jeudi soir sur une avenue des Champs-Elysées pourtant bondée.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:44
L'enquête avance à grand pas au lendemain de l'attentat perpétré contre des policiers, jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Outre une perquisition notamment, la police recherche également d'éventuelles complicités: ce vendredi, trois proches du terroriste étaient en garde à vue.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:39
Après l'attentat sur les Champs-Elysées, qui a fait un policier mort et trois blessés jeudi soir, les enquêteurs poursuivaient ce vendredi matin leurs investigations sur le profil du terroriste (abattu par les forces de l'ordre). Ce dernier avait été placé en garde à vue en février dernier pour avoir voulu tuer des membres des forces de l'ordre. Avant d'être relâché, faute de preuve.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:11
Au lendemain de l'attentat des Champs-Elysées de jeudi, certains éléments pointent vers la Belgique et un éventuel complice connu des renseignements belges. L'homme en question s'est cependant présenté spontanément aux policiers à Anvers, et son éventuel lien avec le tireur présumé Karim Cheurfi ne sont pas établis.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 09:23
L'homme qui a abattu un policier jeudi sur les Champs-Elysées se nommerait Karim Cheurfi. Ce Français de 39 ans aurait été repéré par les services de renseignement après avoir menacé de s'en prendre aux forces de l'ordre. Il avait déjà tiré à deux reprises sur des policiers et avait été condamné à 15 ans de prison pour cela.[MAJ 10h50] les renseignement belges ont signalé un homme ce vendredi aux autorités françaises, mais son lien avec l'attaque n'est pas établi.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 07:30
Un policier a été tué jeudi soir lors d'un attentat mené sur les Champs-Elysées. L'assaillant, rapidement abattu, a été identifié. Il s'agirait de Karim Cheurfi, 39 ans, connu pour plusieurs faits de graves violences contre des policiers. Il était également dans le viseur des renseignements. L'Etat islamique a revendiqué l'acte d'un de ses "soldats". [MAJ 14H] Trois personnes ont été interpellée au domicile du tireur. Le policier abattu, Xavier J., avait 37 ans. Une lettre de défense de Daech a été découverte dans le véhicule.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 05:08
Deux jours avant le premier tour de la présidentielle, la dernière journée de campagne se retrouve bouleversée par l'attentat jihadiste ...
Jeudi, Avril 20, 2017 - 23:56
L'Etat islamique a revendiqué ce jeudi soir l'attentat des Champs-Elysées via son organe de propagande Amaq. Selon l'organisation djihadiste, l'attaque aurait été commis par un Belge.
Jeudi, Avril 20, 2017 - 23:39
François Hollande a fait une déclaration depuis le perron de l'Elysée lors de laquelle il a affirmé que "les pistes qui peuvent conduire à l'enquête sont d'ordre terroriste". Il a également rendu hommage au policier tué et aux forces de l'ordre.
Jeudi, Avril 20, 2017 - 22:54
Une fusillade a éclaté ce jeudi soir sur l'avenue des Champs-Elysées. Un véhicule de police aurait été attaqué par un homme armé, tuant un agent. L'assaillant a été abattu dans un tir de riposte. Sur place, la panique s'est emparée des civils en terrasse des restaurants dès le premier coup de feu. Une passante a été légèrement touchée à la jambe lors des échanges de coups de feu.
Jeudi, Avril 20, 2017 - 22:33
La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête sur la fusillade sur les Champs-Elysées à Paris ce jeudi. Cette enquête en flagrance a été confiée à la Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI),
Jeudi, Avril 20, 2017 - 21:41
Un homme a attaqué la police à "l'arme de guerre", ce jeudi soir sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris. Les échanges de coups de feu entre l'assaillant et des policiers ont fait deux morts: un agent et l'auteur de l'attaque. [MAJ à 22h30 puis 23h20] Au vu du déroulé des faits et du mode opératoire, le parquet anti-terroriste a été saisi.François Hollande a confirmé la piste terroriste. [MAJ vendredi matin] Le profil du terroriste se précise: Karim C., quarantenaire, était un "tueur de flics" récidiviste et déjà condamné à 15 ans de prison pour avoir attenté à la vie de plusieurs membres des forces de l'ordre, en 2001. Il était connu des services de renseignement.

Pages