Comptes publiques

Mardi, Juillet 24, 2018 - 16:05
Aucun chiffre officiel n'a été annoncé, mais le ministre des Comptes publiques a évoqué un axe de travail tablant sur 20.000 suppressions de postes à Bercy d'ici la fin du quinquennat. Les finances encaisseraient ainsi la plus grosse part des réduction de postes de fonctionnaires sous la présidence Macron. Même si la réduction de la dépense publique est un objectif louable, la faire peser sur cette administration est une stratégie perdante. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, décrypte pour "France-Soir" l'erreur de cette approche.