Conseil

Mardi, Avril 25, 2017 - 11:28
Alors que l'émotion est forte en ce mardi matin pour l'hommage national à Xavier Jugelé, le policier tué lors de l'attentat sur les Champs-Elysées jeudi, les internautes s'insurgent sur les réseaux sociaux contre certains propos homophobes à son encontre.
Samedi, Avril 22, 2017 - 16:50
L'attentat a eu lieu sur l'avenue la plus connue de Paris, fréquentée par de nombreux touristes. C'est l'un d'entre-eux qui a ainsi pu prendre ces images de l'attentat qui montre la rapidité avec laquelle Karim Cheurfi a mené son attaque avant d'être abattu par les forces de l'ordre.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 17:28
Les candidats à la présidentielle ont réagi jeudi soir en direct à la télévision après l'attentat aux Champs-Elysées. Certains ont repris leurs propos ce vendredi, les corrigeant, ou persistant sur des faits erronés.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 15:20
Karim Cheurfi, auteur de l'attentat de jeudi sur les Champs-Elysées, avait déjà été condamné pour avoir tiré sur des policiers à 15 ans de prison en 2005, puis à deux ans en 2014 et ne se soumettait plus à son contrôle judiciaire. Des faits qui relancent le débat sur l'exécution réelle des peines après la mort d'un policier, d'autant plus que l'homme était soupçonné de vouloir passer à l'acte.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 12:50
Xavier Jugelé, policier au sein de la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) de la Préfecture de police de Paris a été abattu par un terroriste jeudi lors de l'attentat des Champs-Elysées. Il avait 37 ans. Les hommages se sont succédé de la part de l'exécutif et des syndicats.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 12:48
L'application alerte attentat n'a pas fonctionné jeudi soir lors de l'attentat perpétré contre des policiers sur les Champs-Elysées. Une décision du ministère de l'Intérieur.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 11:59
L'application SAIP dépendant du ministère de l'Intérieur et censée alerter la population en cas d'attentat n'a pas averti les Parisiens jeudi soir lors de l'attaque perpétrée contre des policiers, jeudi soir sur une avenue des Champs-Elysées pourtant bondée.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:44
L'enquête avance à grand pas au lendemain de l'attentat perpétré contre des policiers, jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Outre une perquisition notamment, la police recherche également d'éventuelles complicités: ce vendredi, trois proches du terroriste étaient en garde à vue.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:39
Après l'attentat sur les Champs-Elysées, qui a fait un policier mort et trois blessés jeudi soir, les enquêteurs poursuivaient ce vendredi matin leurs investigations sur le profil du terroriste (abattu par les forces de l'ordre). Ce dernier avait été placé en garde à vue en février dernier pour avoir voulu tuer des membres des forces de l'ordre. Avant d'être relâché, faute de preuve.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:32
Un jugement du tribunal d'Ivrea, dans le nord de l'Italie, rendu public jeudi, a reconnu la dangerosité du portable pour la santé. Un homme de presque soixante ans avait été victime d'une tumeur de l'oreille droite. Depuis quinze ans, son travail l'obligeait à être au téléphone entre trois et quatre heures par jours.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 10:11
Au lendemain de l'attentat des Champs-Elysées de jeudi, certains éléments pointent vers la Belgique et un éventuel complice connu des renseignements belges. L'homme en question s'est cependant présenté spontanément aux policiers à Anvers, et son éventuel lien avec le tireur présumé Karim Cheurfi ne sont pas établis.
Vendredi, Avril 21, 2017 - 09:23
L'homme qui a abattu un policier jeudi sur les Champs-Elysées se nommerait Karim Cheurfi. Ce Français de 39 ans aurait été repéré par les services de renseignement après avoir menacé de s'en prendre aux forces de l'ordre. Il avait déjà tiré à deux reprises sur des policiers et avait été condamné à 15 ans de prison pour cela.[MAJ 10h50] les renseignement belges ont signalé un homme ce vendredi aux autorités françaises, mais son lien avec l'attaque n'est pas établi.

Pages