Contrôle continu

Mercredi, Juin 20, 2018 - 15:28
Le bac coûte environ 1,5 milliard d'euros aux finances publiques. La question de sa suppression représente donc une vraie opportunité pour le budget de l'Etat. Cependant, la valeur symbolique du bac et son utilité pratique par rapport au contrôle continu ne rendent pas cette dépense si superflue. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, rappelle pour "France-Soir" que tout ne se juge pas à l'aune de l'économie budgétaire.
Jeudi, Décembre 14, 2017 - 17:46
La période d'auditions des acteurs de l'éducation pour définir les nouvelles grandes lignes du baccalauréat sont maintenant finies. D'après les premiers éléments connus, l'examen de fin de lycée pourrait ne comporter que deux épreuves communes, avec deux épreuves "à la carte" et du contrôle continu. Verdict au printemps 2018.
Mercredi, Décembre 13, 2017 - 16:52
Le ministère de l'Education nationale a lancé, ce mercredi, une consultation en ligne auprès des lycéens pour recueillir leurs idées afin d'améliorer le baccalauréat au cours des prochaines années. Ils pourront donner leur avis jusqu'au 19 décembre.
Vendredi, Novembre 3, 2017 - 10:00
Après l'annonce de la réforme de l'accès à l'enseignement supérieur, le gouvernement s'attaque désormais au lycée. Pierre Mathiot a été nommé lundi à la tête d'une mission pour réformer le baccalauréat ainsi que le lycée où les filières générales ES, L et S pourraient bien disparaître.
Jeudi, Juin 29, 2017 - 11:02
Les épreuves du brevet des collèges 2017 ont lieu ce jeudi et vendredi. Quelques 800.000 élèves vont plancher sur deux grands socles de connaissances. Mais la plus grosse partie de la note finale est déjà établi par le contrôle continu et l'oral. Les résultats seront connus à partir du 7 juillet.
Lundi, Mai 22, 2017 - 19:54
Le bac "doit être plus musclé qu'épais" a déclaré ce lundi Edouard Blanquet, récemment nommé ministre de l'Education. Un indice assez faible quant aux projets du nouveau gouvernement sur la réforme de cette institution. Emmanuel Macron a affirmé sa volonté de le recentrer sur quelques matières, mais cela ne sera pas une mince affaire.