Corps démembré

Mercredi, Avril 11, 2018 - 10:43

Selon le témoignage d'une cousine de Pascal Troadec, sauvagement assassiné en février 2017, qui a joint la mère de la victime après le meurtre, elle lui a demandé de "comprendre" le meurtrier présumé "car il n’avait pas pris ses médicaments".

Mercredi, Février 7, 2018 - 07:40

Le principal suspect du quadruple meurtre de la famille Troadec, il y a près d’un an à Orvault, a été entendu mardi par les juges à Nantes. Pour les soeurs de la victime, l'existence d'un trésor mal partagé, le mobile avancé par Hubert Caouissin, n'a jamais existé.

Mardi, Août 1, 2017 - 07:39

Jeudi dernier, les policiers enquêtant sur la disparition d'une jeune femme ont fait une macabre découverte en retrouvant son corps dans une poubelle d'où s'échappant une odeur de putréfaction. Son compagnon a été mis en examen pour "homicide volontaire" et placé en détention provisoire

Vendredi, Juillet 28, 2017 - 07:18

Jeudin les policiers enquêtant sur la disparition d'une jeune femme ont fait une macabre découverte en retrouvant son corps dans une poubelle d'où s'échappant une odeur de putréfaction. Le compagnon a été placé en garde à vue.

Mercredi, Mai 3, 2017 - 12:51

Les détails exactes des aveux d'Hubert Caouissin, le meurtrier présumé du massacre d'Orvault, décrivent le déroulé de la boucherie qui a vu les quatre membres de la famille Troadec tués à coups de pied de biche.

Jeudi, Avril 13, 2017 - 14:47

Hubert Caouissin, soupçonné d'avoir assassiné quatre membres de la famille Troadec, a été entendu plus de six heures par les juges début mars. Il leur a livré le terrible récit de son forfait.

Vendredi, Avril 7, 2017 - 07:27

Hubert Caouissin, soupçonné d'avoir assassiné quatre membres de la famille Troadec, a été entendu plus de six heures par les juges jeudi. Il a été mis en examen pour "assassinats" et "atteinte à l'intégrité d'un cadavre".

Lundi, Mars 6, 2017 - 17:08

Après être passé aux aveux dimanche, Hubert Caouissin, le beau-frère de Pascal Troadec a détaillé les circonstances des quatre meurtres commis dans la nuit du 16 au 17 février sur fond d'un différend familial sur une question d'héritage.

Contributeurs

Fil d'actualités