Finances publiques

Vendredi, Mai 4, 2018 - 14:39

En pleine période de contestation sociale, Emmanuel Macron annonce l'abrogation de "l'exit tax" dès 2019. Cet impôt, sans doute mal préparé mais qui devait décourager l'évasion fiscale des contribuables cherchant à fuir les prélèvements sur les plus-values. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, explique pour "France-Soir" en quoi la suppression de cette taxe décriée n'envoie pas un bon signal.

Vendredi, Mai 4, 2018 - 10:55

Le site des impôts propose aux contribuables de connaître à l'avance le montant qu'ils auront à payer en 2018 grâce à un simulateur de déclaration de revenus. La "vraie" déclaration peut être modifiée en ligne jusqu'à la date limite, même si elle a déjà été signée.

Mercredi, Mai 2, 2018 - 14:51

Emmanuel Macron a annoncé dans une interview pour le magazine "Forbes" la suppression pour 2019 de l'"exit tax". Cet impôt, créé par Nicolas Sarkozy, avait pour but de freiner l'évasion fiscale. Il n'a jamais rempli ses objectifs côté recettes.

Vendredi, Avril 27, 2018 - 10:36

Gérald Darmanin a confirmé dans les pages du "Parisien" de ce vendredi que la baisse de la taxe d'habitation n'entraînera pas de hausse du reste de la fiscalité locale. Mais sur plusieurs sujets ses affirmations sont en contradiction avec la parole gouvernementale, qui s'engage moins sur les questions fiscales que le jeune ministre.

Jeudi, Avril 26, 2018 - 17:44

Le gouvernement, par la voix d'Edouard Philippe, a annoncé sa volonté de supprimer une partie des "taxes de faible rendement". Elles sont comprises dans la zone grise de la "fiscalité affectée" qui échappe au contrôle des députés qui votent le budget. La précédente majorité avait tenté de s'attaquer à ce maquis fiscal sans succès. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, analyse pour "France-Soir" l'enjeu de cette réforme bien plus complexe que son effet d'annonce.

Mercredi, Mars 28, 2018 - 11:51

Combien va coûter l'abandon par l'Etat de Notre-Dame-des-Landes? Selon Eric Woerth, le président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale, la facture devrait être très élevée.

Mercredi, Mars 21, 2018 - 16:17

L'exécutif semble pris d'un désir conséquent de privatisations (ou au mois d'ouverture de capital) pour financer les initiatives sur l'innovation. Or, cette stratégie visant à liquider des actifs stratégiques n'est pas la meilleure des options pour des montants finalement faibles et dans un contexte de taux d'intérêt bas. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, analyse pour "France-Soir" pourquoi l'option choisie trouvera ses limites.

Jeudi, Mars 15, 2018 - 13:11

Le gouvernement envisage de vendre une part de la Française des Jeux, un organisme très rentable et au chiffre d'affaires considérable. Le budget se couperait de possibilités de dividendes pour privilégier le gain immédiat issu d'une cession. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et contributeur régulier de "France-Soir" répond à nos questions.

Mardi, Février 13, 2018 - 16:25

Le premier tiers de l'impôt sur le revenu pour les contribuables qui ne sont pas mensualisés est à payer avant le 15 février. Comme habituellement, un petit délai supplémentaire est accordé à ceux qui règlent la note en ligne.

Samedi, Septembre 30, 2017 - 14:46

La réforme de l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) qui va devenir l'IFI (Impôt sur la fortune immobilière) pourrait rapidement devenir une épine dans le pied du gouvernement que l'on accuse déjà de favoriser "les riches". Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, décrypte pour "FranceSoir", les conséquences de la création de ce nouvel impôt qui apparaît déjà périlleux.

Vendredi, Septembre 29, 2017 - 10:42

La réforme de l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) qui va devenir l'IFI (Impôt sur la fortune immobilière) vient de révéler un "effet pervers": les biens de luxe ne seront plus pris en compte dans le calcul du patrimoine imposable. Une conséquence qui n'était peut-être pas dans la volonté initiale d'Emmanuel Macron mais qui risque bien de renvoyer l'image d'un "président des riches".

Jeudi, Septembre 28, 2017 - 20:39

L'une des principales réformes fiscales voulues par Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe concerne la modification de l'Impôt de solidarité sur la fortune (qui changera de nom) qui se basera sur les biens immobiliers sans prendre en compte les produits financier comme les actions. Selon RTL, de nombreux gros contribuables vont pouvoir échapper à ce qui ne sera bientôt plus l'ISF.

Pages