Fonds de garantie

Lundi, Septembre 18, 2017 - 15:01
Le nombre croissant d'animaux de type "grand gibier" comme les sangliers ou les chevreuils fait grimper le nombre de sinistres et les ravages dans les cultures. Ce problème, issu notamment de la baisse du nombre de chasseurs, génèrent une perte pour les finances publiques qui essaient de se défausser sur les assurances. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, décrypte pour "FranceSoir" ce phénomène méconnu qui coûte presque aussi cher... que l'économie sur les APL!