Géopolitique

Mardi, Avril 17, 2018 - 16:42
Des navires de guerre et des avions de combats français ont frappé samedi des cibles liées au programme d'armement chimique syrien. Delphine O, députée LREM de Paris, interrogée par "France-Soir", estime que cette intervention militaire était une réponse ferme à l'utilisation de ces armes par le régime de Damas et pourrait l'amener à revenir à la table des négociations.
Jeudi, Novembre 2, 2017 - 08:04
Après une période difficile, les budgets russes de La Défense repartent à la hausse grâce notamment aux revenus énergétiques. Ceux-ci vont sans doute être augmentés encore dès la mise en marche du gazoduc Nord Stream 2 dont le chantier s'achève en principe en 2019. Une nouvelle manne financière dont Moscou pourrait se servir pour développer ses dépenses militaires et d'influence, au risque d'encourager une course à l'armement.
Mardi, Octobre 17, 2017 - 13:03
François Hollande a répliqué aux attaques d'Emmanuel Macron, dans la nuit de lundi à ce mardi lors d'une conférence de haut vol en Corée du Sud. Une conférence pour laquelle l'ancien président a été payé, comme le confirme son entourage sans préciser de montant. Nicolas Sarkozy avait lui aussi été invité au même Forum il y a quelques années et avait facturé entre 100.000 et 150.000 euros.
Jeudi, Août 31, 2017 - 11:35
Une vingtaine d'auteurs, coordonnés par la chercheur Sonia Le Gouriellec, publient chez Armand Colin "Notre monde est-il plus dangereux?", à paraître début septembre. L'ambition de l'ouvrage est de donner des clés de réflexion au lecteur pour qu'il se défasse de ses idées reçues en géopolitique.
Lundi, Juillet 3, 2017 - 15:54
Dimanche, un navire de guerre américain a frôlé les côtes d'un territoire insulaire revendiqué par la Chine. Bien qu'il n'y ait pas de faute légale selon les accords internationaux, la tension entre Pékin et Washington a transformé ce fait anodin en incident diplomatique.
Jeudi, Janvier 26, 2017 - 12:57
Le projet du "Nord Stream 2", un gazoduc géant permettant au gaz russe d'être acheminé en Europe centrale et de l'Ouest, est théoriquement stoppé suite à la crainte de plusieurs Etats européens et de l'Union européenne. Pourtant, d'autres pays membres de l'UE ne jouent pas le jeu de la précaution, et continuent de coopérer avec Moscou.