Jean-Guy de Chalvron

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  
Vendredi, Octobre 19, 2018 - 18:47

Pour dénoncer la vacuité du dossier des assistants parlementaires européens, Jean-Luc Mélenchon a affirmé qu'il reposait sur une "plaisanterie" de l'eurodéputée Sophie Montel. Elle aurait même reconnu l'aspect "calomnieux" des signalements qui ont lancé l'affaire, selon la députée LFI Caroline Fiat. Une analyse au mieux abusive qui s'ajoute à une erreur, reconnue par l'élue, selon laquelle Jean-Guy de Chalvron aurait lui aussi avoué des calomnies dans l'affaire des comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon.

Contributeurs

Fil d'actualités