Jennifer Cleyet-Marrel

Vendredi, Septembre 7, 2018 - 12:58
Ce vendredi se tiennent les obsèques d'Arthur Noyer. Les deux victimes de Nordahl Lelandais ont donc été rendues à leur famille et ont pu avoir une sépulture. Si le même homme a reconnu son implication, ses explications restent floues pour comprendre ce qu'il s'est réellement passé pour ses deux victimes aux profils diamétralement opposés.
Jeudi, Septembre 6, 2018 - 15:00
Mercredi, des membres du principal groupe Facebook de soutien à la famille de Maëlys ont annoncé leur volonté de baptiser une étoile (en passant par une société spécialisée) du nom de l'enfant pour son anniversaire en novembre. Une démarche purement symbolique cependant.
Lundi, Août 27, 2018 - 20:28
Un an après l'enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys, sa mère a accepté de livrer son sentiment sur le silence dans lequel se mure le seul suspect, Nordahl Lelandais. Selon elle, l'ancien militaire avait prémédité son acte.
Samedi, Août 18, 2018 - 10:55
Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys de Araujo, la petite fille tuée par Nordahl Lelandais à Pont-de-Beauvoisin (Isère) le 27 août 2017, a appelé à une marche blanche, un an après la mort de son enfant.
Mardi, Mai 15, 2018 - 16:01
Nordahl Lelandais a reconnu le 14 février dernier avoir tué "accidentellement" la petite Maëlys, enlevée lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère. Depuis, les proches de la fillette, dont sa mère Jennifer et sa sœur Colleen, continuent de parler d'elle sur Facebook et de réclamer justice.
Jeudi, Janvier 18, 2018 - 14:37
Maëlys aurait été identifiée par ses parents dans la voiture du suspect Nordahl Lelandais. Un détail bien précis aurait attiré l'attention de sa mère, Jennifer Cleyet-Marrel. La version de l'avocat de Nordahl Lelandais, Me Alain Jakubowicz, est mise à mal.
Jeudi, Janvier 18, 2018 - 09:43
Jennifer Cleyet-Marrel, mère de la petite Maëlys disparue fin août au Pont-de-Beauvoisin (Isère), a partagé un message sur Facebook lundi où la tante de la petite fille dénonce une justice "incapable de faire parler" le principal suspect, Nordahl Lelandais. Un homme qu'elle décrit comme "un psychopathe".