Jupes

Mercredi, Juillet 25, 2018 - 12:41
La loi sur les violences sexistes et sexuelles votée a souhaité mettre fin au vide juridique face à ceux qui prennent des photos sous les jupes des femmes. Thierry Vallat, avocat au barreau de Paris, revient pour France-Soir sur cette nouvelle règle et sur celles qui s'appliquent déjà sur les plages.
Jeudi, Mars 15, 2018 - 09:44
Un homme de 47 ans a été condamné mardi à huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Thionville pour avoir photographié des petites culottes sous les jupes de femmes. Les gendarmes ont découvert pas moins de 80.000 clichés.
Lundi, Novembre 27, 2017 - 12:45
Un homme de 47 ans a été jugé, vendredi à Marseille, pour avoir filmé sous les jupes de ses employées à l'aide d'une petite caméra. Ancien directeur d’une agence d’aide aux demandeurs d’emplois, il risque quatre mois de prison avec sursis.
Mercredi, Juin 21, 2017 - 11:45
Afin de protester contre l'interdiction de porter un bermuda ou un pantacourt au travail, six conducteurs de bus de la Semitan, (Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise) sont venus travailler en jupe mardi à Nantes. Selon eux, la température peut grimper jusqu'à 50 degrés dans leur cabine.
Jeudi, Mars 30, 2017 - 15:54
Actuellement sous le feu des critiques, la direction du lycée Emile Loubet de Valence (Drôme) est accusée de "mesurer les jupes" des filles avant qu'elles n'aillent en cours mais aussi de vérifier qu'elles ne mettent pas trop de maquillage. Les élèves de l'établissement appellent à manifester pour dénoncer ces pratiques.
Mardi, Mai 17, 2016 - 20:25
Il y a un mois, une jeune femme avait violemment agressé une mineure à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), alors que celle-ci portait une mini-robe. L'agresseuse a été condamnée ce mardi par le tribunal correctionnel de Nanterre à six mois d'emprisonnement, dont quatre avec sursis, et une mise à l'épreuve de deux ans.
Dimanche, Avril 24, 2016 - 13:04
Une jeune fille battue par plusieurs autres lundi à Gennevilliers affirme avoir été agressée parce qu'elle portait une jupe. Des déclarations qui ont suscités de nombreuses réactions bien que la principale accusée parle d'une "bagarre" pour des motifs tout autres.