Kunya

Samedi, Avril 22, 2017 - 13:08
Les élections présidentielles sont ambivalentes pour les djihadistes, allant tout à la fois à l'encontre de leur doctrine tout en leur permettant de répandre leur idéologie. Stéphane Mantoux, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence de la stratégie de l'Etat islamique, décrypte et analyse en partenariat avec "FranceSoir", les positions défendues par les organisations djihadistes à propos du scrutin présidentiel français.