Le Figaro

Vendredi, Juillet 1, 2016 - 12:48

Emmanuel Macron se laisse aller à une déclaration ambiguë: il assimile l'organisation d'une primaire, de droite ou de gauche, à "la preuve" d'un "faible leadership", sans préciser s'il sera candidat à celle organisée dans son camp.

Pages