Médico-légal

Mardi, Août 8, 2017 - 18:05
Seize ans après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, durant lesquels plus de 2.700 personnes ont perdu la vie, le corps d'un homme tué dans l'effondrement des tours a pu être rendu à sa famille, après identification par son ADN. C'est la 1.641ème victime identifiée, la première depuis mars 2015, ce qui relance l'espoir pour des centaines de familles de pouvoir enfin faire leur deuil.