Médico-légal

Mardi, Août 8, 2017 - 18:05

Seize ans après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, durant lesquels plus de 2.700 personnes ont perdu la vie, le corps d'un homme tué dans l'effondrement des tours a pu être rendu à sa famille, après identification par son ADN. C'est la 1.641ème victime identifiée, la première depuis mars 2015, ce qui relance l'espoir pour des centaines de familles de pouvoir enfin faire leur deuil.

Contributeurs