Militaires

Mercredi, Octobre 4, 2017 - 12:36
La police a procédé à plusieurs interpellations mardi soir à Marseille, suite à au moins deux perquisitions dans le 1er et le 3e arrondissement de la ville, dans le cadre de l'enquête sur l'attentat terroriste de la gare Saint-Charles de dimanche. Cinq personnes ont été placées en garde à vue pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste".
Mardi, Octobre 3, 2017 - 20:17
Sonia Nour, collaboratrice à la mairie de La Courneuve, a été suspendu ce mardi de son poste. Après l'attentat de Marseille ele avait produit un tweet qualifiant l'auteur de l'attaque de Marseille de "martyr".
Mardi, Octobre 3, 2017 - 19:06
Un lance-roquette chargé, une kalachnikov et des chargeurs ont été découvert dans un véhicule au cours d'un banal contrôle routier à Port-de-Bouc près de Marseille. L'homme est connu pour des délits mineurs. [Mise à jour à 19h32: le suspect aurait un profil de "délinquant des cités"].
Mardi, Octobre 3, 2017 - 16:04
Alors que lundi les enquêteurs poursuivaient leurs investigations pour trouver la planque d'Ahmed Hanachi, terroriste qui a tué deux jeunes femmes à la gare Saint-Charles de Marseille dimanche, plusieurs perquisitions liées à l'attentat ont eu lieu dans le 1er arrondissement de la ville et que quatre individus ont été arrêtés. [Mise à jour à 20h42: les quatre personnes interpellées ont été placées en garde à vue pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste"].
Mardi, Octobre 3, 2017 - 10:54
L'assaillant de la gare Saint-Charles de Marseille, qui a violemment tué à coups de couteau dimanche deux jeunes femmes, s'appelle Ahmed Hanachi. Il se trouvait en situation irrégulière sur le territoire français et venait d'être relâché après une garde à vue de 24 heures à Lyon pour vol à l'étalage. Les autorités tunisiennes ont confirmé son identité lundi soir. Il s'agit de l'un de leurs ressortissants.
Lundi, Octobre 2, 2017 - 17:22
Les deux jeunes filles de 20 et 21 ans, tuées dans l'attentat terroriste perpétré dimanche à Marseille, étaient des cousines. Mauranne était originaire d'Eguilles, Laura étudiante sur Lyon. Elles s'étaient retrouvées le temps d'un weekend pour un anniversaire. Leurs vies ont été fauchées sur le parvis de la gare Saint-Charles, alors que Laura s'apprêtait à prendre un TGV pour rentrer chez elle.
Lundi, Octobre 2, 2017 - 13:18
Moins de 24 heures après l'attaque sanglante de la gare Saint-Charles, à Marseille, qui a fait deux victimes, le procureur François Molins a fait un point sur l'enquête. Le magistrat a fait le récit des deux meurtres de l'assaillant.
Lundi, Octobre 2, 2017 - 12:55
Le procureur de Paris François Molins a donné une conférence de presse ce lundi midi suite à l'attaque terroriste perpétrée dimanche à la gare Saint-Charles de Marseille. Il a donné certains détails sur l'avancée de l'enquête et a notamment révélé l'identité sous laquelle le terroriste a été arrêté vendredi à Lyon. Identité qui reste cependant à confirmer.
Lundi, Octobre 2, 2017 - 11:54
Danièle Obono, députée de la France insoumise, a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux après avoir remis en cause, dimanche, "le concept de radicalisation". Affirmant que quelqu'un peut être "sexiste et religieux", sans pour autant être "radicalisé". Des propos qui ont fait bondir certains internautes et les opposants politiques de la FI, dont Marine Le Pen qui les a jugés "irresponsables".
Lundi, Octobre 2, 2017 - 10:45
L'enquête se poursuit ce lundi matin après l'attentat terroriste qui a fait deux morts à la gare Saint-Charles de Marseille, dimanche. Un homme d'origine tunisienne en situation irrégulière a tué au couteau deux jeunes femmes de 20 et 21 ans. Il était connu des services de police pour des faits de droit commun et venait de passer quelques heures en garde à vue à Lyon, pour vol à l'étalage. Daech a revendiqué l'attaque.
Vendredi, Septembre 29, 2017 - 16:47
L'équipage d'un avion de chasse qui participait à l'éopration Serpentex du 11 au 29 septembre a décidé de porter plainte. Les militaires à bord ont été aveuglés par un laser utilisé au sol alors qu'il effectuait un exercice de nuit.
Mercredi, Septembre 27, 2017 - 07:22
Deux membres du GIGN ont été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a annoncé mardi le procureur de Blois. Ils avaient abattu un homme en cavale lors de son arrestation, après que celui-ci les aurait attaqué avec un couteau.

Pages