Provocation

Vendredi, Novembre 4, 2016 - 12:54
La Cour d'appel de Bordeaux a condamné ce vendredi deux rappeurs charentais à deux mois de prison avec sursis et un travail d'intérêt général pour "apologie de crime" et "provocation" après avoir diffusé des clips insultants à l'égard de la police et de Marine Le Pen. Début mars, le tribunal correctionnel avait déjà condamné les deux hommes à 500 euros d'amende avec sursis et un stage de citoyenneté pour "apologie de crime" envers la police.
Jeudi, Octobre 13, 2016 - 08:24
Deux hommes, ivres, avaient abattu un sanglier et déposé sa carcasse devant une mosquée de Nice. Le tribunal les a reconnu coupables de "provocation non publique à la discrimination en raison de la religion".

Pages