Qabun

Jeudi, Juin 28, 2018 - 12:13
Éclipsé sur le théâtre irako-syrien par l'Etat islamique, Al-Qaïda n'en reste pas moins présent au sein des organisations djihadistes. Matteo Puxton, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence du conflit irako-syrien, présente en partenariat avec "France-Soir" la nouvelle formation militaire des loyalistes du groupe djihadiste "historique": Tanzim Hurras ad-Din.
Mercredi, Février 21, 2018 - 10:59
Pour la quatrième journée consécutive, les avions du régime ont largué bombes et barils d'explosifs sur le fief rebelle de la Ghouta orientale près de Damas. L'acharnement du régime, à matraquer la poche où s'entassent encore près de 350.000 personnes, laisse craindre la répétition de la sanglante reprise des quartiers est d'Alep fin 2016.
Jeudi, Octobre 19, 2017 - 14:24
Encerclé dans la poche d'Idlib au nord-ouest de la Syrie, le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham, grand rival de l'Etat islamique, tente de desserrer la pression sur ses positions et de communiquer sur sa puissance militaire. Matteo Puxton, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence du conflit irako-syrien, présente, en partenariat avec "FranceSoir", des vidéos de propagande du groupe djihadiste qui met en scène ses combats contre l'armée syrienne.
Mercredi, Octobre 4, 2017 - 17:38
Cinq jours avant l’attaque meurtrière de Khan Cheikhoun, le 4 avril dernier, l’agent neurotoxique sarin a été utilisé dans la localité d’Al-Lataminah, à une vingtaine de kilomètres au sud de la ville, a annoncé l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) ce mercredi.
Mercredi, Septembre 6, 2017 - 16:48
En avril dernier, la localité de Khan Cheikhoun, près d'Idlib en Syrie, a été frappée par des bombardements chimiques au gaz sarin, faisant plus de 80 morts. La communauté internationale avait rapidement imputé ce crime au gouvernement syrien. Mais l'ONU ne s'était pas prononcée jusque-là.
Vendredi, Août 4, 2017 - 11:01
Les forces de l'Armée syrienne libre sont dans une situation de plus en plus délicate face à la montée en puissance des groupes djihadistes et salafistes au sein de la rebellion contre Bachar al-Assad, dont l'armée ne cesse de se renforcer. Matteo Puxton, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence du conflit irako-syrien, présente, en partenariat avec "FranceSoir", Jaysh al-Izza, un groupe rebelle qui pourrait pâtir de l'arrêt de l'aide américaine aux rebelles syriens décrété récemment par l'administration Trump
Vendredi, Avril 28, 2017 - 11:59
Alors que tout accuse le régime de Bachar al-Assad d'être responsable du tragique bombardement chimique à Khan Cheikhoun, celui-ci a réagi aux accusations françaises en accusant la France d'avoir participer à "l'agression contre la Syrie". Des allégations sans preuve.
Mercredi, Avril 19, 2017 - 19:43
Jean-Marc Ayrault, a déclaré ce mercredi que la France allait apporter "la preuve que le régime syrien a bien organisé la frappe chimique" à Khan Cheikhoun, début avril. Cette preuve devrait intervenir dans les prochains jours.
Jeudi, Avril 13, 2017 - 15:44
Formée fin janvier, la nouvelle coalition de la rébellion syrienne Hayat Tahrir al-Cham (HTC), qui comprend des groupes djihadistes et salafistes, a lancé plusieurs offensives de grande ampleur sur différents fronts du territoire syrien en appui de l'Armée syrienne libre (ASL) à la mi-mars. Stéphane Mantoux, agrégé d'Histoire, spécialiste des questions de défense et observateur de référence du conflit irako-syrien, présente, en partenariat avec "FranceSoir", une vidéo de propagande du groupe djihadiste qui met en scène ses combats au nord d'Hama en Syrie.
Vendredi, Avril 7, 2017 - 08:11
Donald Trump a déclenché jeudi des frappes contre la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée au "dictateur Bachar al-Assad". Le président américain n'a pas averti son homologue russe, Vladimir Poutine, soutien du régime de Damas de cette attaque.
Jeudi, Avril 6, 2017 - 12:18
Le président des États-Unis a menacé la Syrie mercredi après que l'"horrible" attaque chimique de la veille l'a fait changé d'avis sur Bachar al-Assad. Toutefois le veto russe au Conseil de sécurité de l'ONU pourrait empêcher toute forme de coercition contre le régime de Damas.
Mercredi, Avril 5, 2017 - 10:56
Une attaque chimique dans la ville rebelle syrienne de Khan Cheikhoun près d'Idlib, a fait au moins 72 morts, dont une vingtaine d'enfants, et 400 personnes ont été victimes d'asphyxie, mardi, selon le dernier bilan. Le régime syrien de Bachar al-Assad est pointé du doigt et est accusé d'avoir utilisé du gaz neurotoxique.

Pages