Rente

Vendredi, Mars 2, 2018 - 14:43
La transformation de l'ISF en IFI exonère peut-être certains contribuables, mais ceux qui paieront toujours l'IFI verront la note s'envoler. En cause: un mode de calcul de l'impôt qui non seulement ne repose que sur l'immobilier, mais qui surtaxe la pierre par rapport à l'ISF. Jean-Yves Archer, spécialiste des finances publiques et dirigeant du cabinet Archer, analyse pour "France-Soir" les effets pervers de cette nouvelle fiscalité.