Scandale

Lundi, Juillet 23, 2018 - 16:28
Lundi, dans un communiqué, les avocats d'Alexandre Benalla dévoilent les arguments de la défense de leur client. Selon eux, c'est Alexandre Benalla qui a été invité par la police. Il est intervenu dans le cadre de l'article 73 du code de procédure pénale et a rapporté lui-même les faits à l'Elysée.
Lundi, Juillet 23, 2018 - 15:35
Selon Christophe Castaner, si Alexandre Benalla était bien présent dans le bus de l'équipe de France descendant les Champs-Elysées, sa mission était secondaire puisqu'il était en charge des bagages. Pas sûr que l'explication ne parvienne à convaincre qu'Alexandre Benalla était bien mis à l'écart des missions de premier plan.
Lundi, Juillet 23, 2018 - 14:02
Gérard Collomb était auditionné ce lundi matin dans le cadre de l'affaire Benalla par les députés de la commission des lois. Le ministre a peu, voire pas du tout, répondu aux questions sensibles usant jusqu'à la corde de la stratégie de l'ignorance et renvoyant les responsabilités à l'Elysée et à la Préfecture de police (pourtant sous ses ordres).
Lundi, Juillet 23, 2018 - 13:01
Auditionné dans l'affaire Benalla ce lundi, Gérard Collomb a à plusieurs reprises évoqué son ignorance de nombreux détails. Il a expliqué avoir été prévenu par son directeur de cabinet, Stéphane Fratacci, et que c'est lui qui avait averti l'Elysée. Celui-ci devrait être également entendu.
Lundi, Juillet 23, 2018 - 12:19
Une nouvelle vidéo des affrontements du 1er mai dévoile les faits qui se sont déroulés place de la Contrescarpe à Paris, peu avant qu'Alexandre Benalla et Vincent Crase soient filmés en train de molester une jeune femme et un jeune homme. Le couple a été filmé alors qu'ils jetaient des projectiles vers des CRS.
Lundi, Juillet 23, 2018 - 09:38
Gérard Collomb est auditionné ce lundi matin par une commission d'enquête parlementaire à l'Assemblée nationale suite à l'affaire Alexandre Benalla. Le ministre de l’Intérieur doit s’expliquer sur les éventuels manquements de son administration dans le traitement de ce qui apparaît désormais comme un scandale d'Etat.
Lundi, Juillet 23, 2018 - 08:39
Emmanuel Macron a demandé dimanche au secrétaire général de l'Elysée de travailler à une réorganisation des services et éviter de "nouveaux dysfonctionnements". Il a souligné le caractère "choquant et inacceptable" des faits commis par Alexandre Benalla le 1er mai.
Lundi, Juillet 23, 2018 - 07:26
Placé en garde à vue vendredi, Alexandre Benalla a livré aux policiers ses explications sur la violence de son comportement lors des défilés du 1er mai. Il a été mise en examen dimanche soir.
Dimanche, Juillet 22, 2018 - 15:29
Les violences commises par Alexandre Benalla et Vincent Crase, deux personnes travaillant dans l'entourage d'Emmanuel Macron, ont choqué. Mais c'est aussi le silence du président de la République et du ministre de l'Intérieur qui est critiqué, voire dénoncé comme une entrave à la justice.
Dimanche, Juillet 22, 2018 - 12:05
Le photographe qui a immortalisé les violences commises par Alexandre Benalla et Vincent Crase a témoigné de la scène à laquelle il avait assisté le 1er mai. Selon lui, le chargé de mission auprès d'Emmanuel Macron agissait clairement comme s'il était intégré au dispositif policier. Il doute également que les deux manifestants aient présenté une menace.
Samedi, Juillet 21, 2018 - 15:20
Identifié en train de violenter des manifestants le 1er mai, Alexandre Benalla a été placé en garde à vue. Le rôle de ce passionné de sécurité auprès du président de la République interroge désormais. Port d'arme, dépassement de fonction ou logement au frais de l'Elysée sont interprétés comme autant de traitements de faveur.
Samedi, Juillet 21, 2018 - 10:11
L'Elysée a tenté de désamorcer le scandale Benalla en affirmant que celui-ci, après sa suspension de 15 jours, avait vu ses attributions nettement réduites. Mais des images le montrant aux côtés d'Emmanuel Macron viennent mettre à mal cette défense.

Pages