Firefox: après trois ans d'absence, Google redevient le moteur de recherche par défaut

Firefox: après trois ans d'absence, Google redevient le moteur de recherche par défaut

Publié le :

Mercredi 15 Novembre 2017 - 12:14

Mise à jour :

Mercredi 15 Novembre 2017 - 12:21
Il y a trois ans, le navigateur Firefox passait un accord avec Yahoo pour qu'il devienne son moteur de recherche par défaut. Mais les choses sont en train de changer et dans certains pays, c'est maintenant Google qui est présent en page d'accueil ce mercredi.
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ils sont concurrents et pourtant ils semblent avoir trouvé un accord. Le navigateur Mozilla Firefox s'était pourtant entendu avec Yahoo pour qu'il devienne son moteur de recherche par défaut il y a trois ans.

Mais ce mercredi 15, la Toile s'affole. Les utilisateurs de Mozilla basés au Canada, à Hong Kong, à Taïwan et aux Etats-Unis feront dorénavant leur recherches avec Google. Le géant américain a en effet remplacé Yahoo, site avec lequel Firefox avait un accord jusqu'en 2019.

Le retournement de situation est très étonnant puisque les deux entreprises se livrent une guerre sans merci car Google a aussi un navigateur Internet. Google Chrome représentait plus de la moitié du marché mondial en 2010 contre seulement 10% pour le logiciel au renard.

La fondation Mozilla vient d'ailleurs de lancer un nouvel interface, Firefox Quantum, pour rivaliser avec le géant américain. Plus rapide, plus léger et moins demandeur en ressources que les précédentes versions du navigateur et que tout ses concurrents directs selon les développeurs, Firefox Quantum a visiblement été conçu pour faire face à Google Chrome.

L'accord entre Yahoo et la fondation Mozilla signé en 2014 comprenait un versement de plus de 370.000 millions de dollars. Selon les spécialistes, le moteur de recherche prévoyait même de renouveler l'opération en 2019. Google a donc dû grandement augmenter la mise pour étendre encore son hégémonie au sein même de l'un de ses concurrents.

Mais l'argent n'est pas un problème majeur pour le géant de l'Internet: en 2014, il avait versé pas moins d'un milliard de dollars à Apple pour être présent sur le navigateur Safari de l'iPhone.

Mozilla Firefox avait un accord avec le moteur de recherche Yahoo.


Commentaires

-