Acheter des Libras de Facebook? C'est une escroquerie

Acheter des Libras de Facebook? C'est une escroquerie

Publié le :

Mardi 23 Juillet 2019 - 10:54

Mise à jour :

Mardi 23 Juillet 2019 - 11:05
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Plusieurs sites proposant d'acheter des Libras, la cryptomonnaie créée par Facebook, ont été repérés ces derniers jours. Or celle-ci n'est pas encore distribuée. Il s'agit donc d'arnaques.

Gare aux escroqueries à la cryptomonnaie de Facebook, Libra. De nombreux sites proposant d'en acheter ont récemment fleuri depuis les annonces du réseau social qui vise à proposer lui aussi une devise Internet qui devrait notamment concurrencer le Bitcoin.

Ces sites proposent d'acheter des Libras en utilisant divers moyens de paiement. Sauf qu'il s'agit d'arnaques. En effet la cryptomonnaie ne doit pas être lancée avant 2020 et aucune plateforme officielle d'échange n'existe donc.

Le Washington Post a cependant relevé la présence de plusieurs sites ou pages présents sur Internet, notamment sur Facebook, Instagram, Twitter ou YouTube. Ceux-ci se présentent comme des plateformes agréées d'échange à grand renfort de logos du réseau social ou de photos de Mark Zuckerberg.

Voir: Facebook lance sa cryptomonnaie: va-t-elle tuer le Bitcoin?

Facebook, qui détient également Instagram, a confirmé avoir "retiré des publicités et pages violant ses politiques lorsqu'il a pris connaissance de leur existence, et nous nous employons à améliorer les moyens de détecter des arnaques sur nos plateformes".

Le réseau social est déjà confronté à une levée de boucliers concernant la mise en place de Libra, qui doit notamment permettre d'effectuer des transactions sur les différentes applications du groupe (Facebook, Instagram, Messenger ou WhatsApp). Des politiques de différents pays ont pointé les récents antécédents de la marque en matière de respect de la vie privé et de protection des données personnelles. La crainte d'un déséquilibre du système financier est également évoquée.

"Les conditions ne sont pas réunies pour que cette monnaie Libra telle qu'elle a été proposée par Facebook puisse être en fonction. (…) Il faut réfléchir soit à un encadrement soit à une régulation", a déclaré mi-juillet le ministre de l'Economie Bruno Lemaire.

Voir:

Libra de Facebook: les grands équilibres monétaires vont-ils être modifiés?

Le Libra de Facebook ne devrait être mis en vente qu'en 2020 au plus tôt.


Commentaires

-