Air France met fin aux contrôles d’identité en salle d'embarquement sur certains vols

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Air France met fin aux contrôles d’identité en salle d'embarquement sur certains vols

Publié le 23/01/2018 à 18:00 - Mise à jour à 18:02
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La compagnie aérienne Air France a annoncé lundi qu'elle mettait fin au dernier contrôle des passagers avant l'embarquement sur des vols intérieurs ou à l'intérieur de l'espace Schengen. Une décision qui peut susciter l'incompréhension dans un contexte soumis au risque terroriste.

La mesure s'appuie certes sur des raisons tout à fait compréhensibles mais peut laisser perplexe alors que la menace terroriste reste présente. La compagnie aérienne Air France a annoncé lundi 22 qu'elle ne procédera plus à des vérifications d'identité des passagers en salle d'embarquement pour les vols intérieurs français et les vols à destination d'un pays de l'espace Schengen.

Petit rappel à l'usage de ceux qui ne prennent pas l'avion: les pièces d'identité (et surtout la conformité avec une réservation ou une carte d'embarquement) sont vérifiées lors de l'enregistrement d'un bagage puis lors des contrôles d'inspection (les fameux "portiques"). Elles le sont aussi souvent en salle d'embarquement, au moment de grimper dans l'avion, pour vérifier si la pièce d'identité correspond bien à la carte d'embarquement. C'est cette dernière vérification qui est concernée par la décision d'Air France.

"Il ne s'agit pas d'un contrôle d'identité" explique Gilles Leclair, directeur de la sûreté aérienne d’Air France sur l'antenne d'Europe 1, qui estime en outre que cette procédure n'a plus raison d'être depuis la fin de l'état d'urgence le 1er novembre 2017. Le responsable de la sécurité balaie en outre les risques que l'absence de ce dernier contrôle puisse favoriser une action terroriste: "Si c'est un djihadiste qui essaie de brouiller les pistes, ce n'est quand même pas Air France qui est chargé de la lutte antiterroriste! Il y a des services pour cela et s'il y a un soupçon sur une personne on peut imaginer que les services compétents ne seront pas très loin". Pour rappel, d'un strict point de vue légal, ce contrôle n'a jamais été obligatoire même si de nombreuses compagnies l'ont fait rentrer dans leurs usages.

Dès lundi matin, un passager, et non des moindres, a fait part de sa colère. Le maire de Nice Christian Estrosi prenait un vol aux premières heures à destination de sa ville et a fait savoir sur Twitter sa consternation face à l'absence de ce contrôle.

La mesure concerne donc les vols Air France mais aussi ses deux filiales, Hop! Et Transavia.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Fini le contrôle juste avant d'embarquer dans un vol intérieur Air France.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-