Air France mise sur le moyen-courrier et dit adieu aux A380

Air France mise sur le moyen-courrier et dit adieu aux A380

Publié le :

Mercredi 31 Juillet 2019 - 11:45

Mise à jour :

Mercredi 31 Juillet 2019 - 11:49
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Air France-KLM devrait confirmer ce mardi 31 sa commande d'une soixantaine d'Airbus destinés aux vols court-courrier et moyen-courrier. Un choix stratégique qui confirme que l'avenir se dessine sur des distances plus courtes, et des avions plus faciles à remplir, signant donc le retrait à terme des immenses A380.

La nouvelle est venue confirmer la tendance de fond qui, elle, n’est pas une surprise: ce mardi, le conseil d’administration d’Air France va confirmer la commande d’une soixantaine d’Airbus A220-300 qui seront fabriqués au Canada (le modèle étant à l’origine le Bombardier CSeries avant sa reprise par l’avionneur européen). Ce choix pour type d’avion qui peut accueillir entre 110 et 135 passagers confirme que la compagnie française oriente sa stratégie sur le développement du court-courrier et du moyen-courrier au détriment du long-courrier. Avec un terme un symbole: la fin prévue des A380 en marge de cette commande, comme l'annonçait le journal La Tribune.

L’entreprise Air France-KLM dirigée par le Canadien Ben Smith –et dont l’Etat français est actionnaire à 14,3%- ne fait que constater par cette décision les grandes tendances du marché, à savoir le développement du moyen-courrier et les scores plutôt moyens réalisés par ses très gros porteurs (l’A380 pouvant accueillir jusqu’à 850 passagers dans certaines configurations). Hormis Shanghai, l’ensemble des destinations desservies par ce type d’appareils sont en Amérique du Nord, l’Asie s’étant révélé un échec commercial, les passagers étant plutôt attirés par une offre ou des avions plus petits permettent de proposer plusieurs horaires de vol. La stratégie des dirigeants précédents qui espéraient faire des économies avec l’A380 a fait long feu.

Lire aussi - Air France: premières réductions d'effectifs de l'ère Smith

Et la tendance ne concerne pas qu’Air France. Le 14 février 2019, Airbus annonçait la fin de la production de son avion lancé en grandes pompes en 2007. Si l’appareil pouvait paraître comme une prouesse sur le plan technique, il ne correspondait pas aux évolutions du marché du transport aérien qui lui a préféré le Boeing 787, nettement plus petit, mais plus aisé à remplir et moins gourmand en kérosène. La dernière livraison d'A380 est prévue pour 2021.

Voir aussi:

Air France: plan de départs en vue pour le personnel au sol

Air France oriente sa stratégie vers des distances plus courtes et tourne le dos à l'A380.


Commentaires

-